The parasitic and lethal effects of Trichoderma longibrachiatum against Heterodera avenae.

Zhang, S., Gan, Y.T., Xu, B., et Xue, Y. (2014). « The parasitic and lethal effects of Trichoderma longibrachiatum against Heterodera avenae. », Biological Control, 72, p. 1-8. doi : 10.1016/j.biocontrol.2014.01.009  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le Trichoderma longibrachiatum peut être utilisé dans la lutte contre l’Heterodera avenae dans les cultures, mais son efficacité et les mécanismes en cause demeurent inconnus. Dans le cadre de notre étude, nous avons évalué l’efficacité du Trichoderma longibrachiatum et déterminé le mécanisme intervenant dans la lutte contre les nématodes dans les cultures de blé de printemps (Triticum aestivum L.). L’inoculation du T. longibrachiatum à des plantules de blé à des concentrations de 1,5 × 104 à 1,5 × 108 spores ml1 a entraîné une augmentation notable de la hauteur des plantes, de la longueur des racines et de la biomasse, une diminution de l’infection par l’H. avenae tant dans le sol rhizosphérique que dans les racines et une hausse de la teneur en chlorophylle, de l’activité racinaire et des activités spécifiques des enzymes associées à la résistance (peroxydase, polyphénol oxydase et phénylalanine ammoniac-lyase), par rapport au traitement témoin. Ces réactions se sont produites peu de temps après l’inoculation du T. longibrachiatum, et l’effet a été maximal 7 à 9 jours après l’inoculation. La stimulation de la croissance des plantes et l’induction d’une résistance déclenchée par les enzymes constituent le principal mécanisme d’action du T. longibrachiatum contre l’H. avenae. Le T. longibrachiatum peut donc être considéré comme un agent de lutte biologique efficace contre l’H. avenae dans les cultures de blé.

Date de modification :