An integrative approach to species discrimination in the Eupelmus urozonus complex (Hymenoptera, Eupelmidae), with the description of 11 new species from the Western Palaearctic.

Khatib, F.AL., Fusu, L., Cruaud, A., Gibson, G.A.P., Borowiec, N., Rasplus, J.-Y., Rispail, N., et Delvare, G. (2014). « An integrative approach to species discrimination in the Eupelmus urozonus complex (Hymenoptera, Eupelmidae), with the description of 11 new species from the Western Palaearctic. », Systematic Entomology, 39(4), p. 806-862. doi : 10.1111/syen.12089  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Par caractérisation moléculaire et morphologique, nous avons élucidé la systématique des espèces européennes d’Eupelmus (Eupelmus) Dalman (Hymenoptera: Eupelmidae) appartenant au « complexe urozonus ». Nous avons séquencé un fragment d’un gène mitochondrial (Cytochrome oxydase I) et un fragment d’un gène codant pour une protéine nucléaire (Wingless) et comparé les résultats ainsi obtenus à ceux d’une étude morphologique détaillée de spécimens obtenus dans le cadre d’une vaste campagne d’échantillonnage. Notre connaissance de la biodiversité du genre Eupelmus dans la région du Paléarctique occidental est considérablement accrue par la distinction et la description des 11 nouvelles espèces suivantes : E. (Eupelmus) confusus Al khatib sp.n., E. gemellus Al khatib sp.n., E. janstai Delvare & Gibson sp.n., E. longicalvus Al khatib & Fusu sp.n., E. minozonus Delvare sp.n., E. opacus Delvare sp.n., E. pistaciae Al khatib sp.n., E. priotoni Delvare sp.n., E. purpuricollis Fusu & Al khatib sp.n., E. simizonus Al khatib sp.n. et E. tremulae Delvare sp.n. Nous présentons des clés d’identification illustrées des femelles et des mâles (lorsque connus) de ces 11 nouvelles espèces et des espèces déjà décrites considérées comme faisant partie du « complexe urozonus » (E. acinellus Askew, E. annulatus Nees, E. azureus Ratzeburg, E. cerris Förster, E. fulvipes Förster, E. kiefferi De Stefani, E. martellii Masi, E. stenozonus Askew, E. tibicinis Bouček et E. urozonus Dalman), ainsi qu’une description morphologique de toutes ces espèces. Eupelmus kiefferi n’est plus considéré comme un synonyme de E. urozonus, tandis que E. azureus est reconnu comme un synonyme plus ancien valide de Pteromalus cordairii Ratzeburg, 1844 et Eupelmus spongipartus Förster, 1860 syn.n. Il est particulièrement pertinent de pouvoir distinguer les espèces faisant partie de ce complexe parce que certaines d’entre elles sont susceptibles d’être utilisées à titre d’agents de lutte biologique et ont été confondues dans le passé.

Date de modification :