Effects of essential oils supplementation on in vitro and in situ feed digestion in beef cattle.

Nanon, A., Yang, W.-Z., et Suksombat, W. (2014). « Effects of essential oils supplementation on in vitro and in situ feed digestion in beef cattle. », Animal Feed Science and Technology, 196, p. 50-59. doi : 10.1016/j.anifeedsci.2014.07.006  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Cette étude portait sur l’effet de l’huile de citronnelle (HC) et d’un mélange d’huile d’ail et de gingembre (HAG) sur la production de gaz (PG) et la digestibilité des aliments dans le rumen (technique in situ) ainsi que dans une culture en discontinu. Nous avons analysé l’effet de différentes doses d’huiles essentielles (HE) dans les quatre aliments suivants : drêches sèches de distillerie du blé avec solubles (DSDS), grain d’orge, foin de graminées et ration totale mélangée (RTM). La RTM comprenait 350 g/kg de foin de graminées, 150 g/kg de foin de luzerne, 200 g/kg de grains d’orge, 100 g/kg de DSDS de maïs, 100 g/kg de DSDS de blé, 50 g/kg de tourteau de canola et 50 g/kg d’un supplément de vitamines et de minéraux. L’étude in vitro a été faite selon un plan aléatoire randomisé avec une disposition factorielle 2 × 4 de deux huiles essentielles (huile de citronnelle et mélange d’huile d’ail et de gingembre) combinées en quatre doses (0, 100, 200 et 300 mg/kg substrat MS). Nous avons mesuré la digestibilité de la MS et celle des fibres insolubles dans les détergents neutres (NDF) après 24 et 48 heures d’incubation. La production de gaz a été mesurée après 3, 6, 12, 24, 36 et 48 heures d’incubation. Nous avons utilisé trois génisses de boucherie munies d’une canule ruminale pour mesurer la dégradabilité dans le rumen après 4, 12, 24 et 48 heures d’incubation. Dans l’essai in vitro, il n’y a pas eu d’interaction entre le type d’huile essentielle ou la dose et la digestibilité de la MS et des NDF. Pour les DSDS du blé (p < 0,01; 48 h) et le grain d’orge (p < 0,01; 24 h), la digestibilité de la MS et des NDF était plus élevée avec le mélange d’huiles essentielles d’ail et de gingembre qu’avec l’huile de citronnelle, mais elle était plus faible pour la RTM (p < 0,05; 24 ou 48 h). L’augmentation linéaire des doses d’huiles essentielles a entraîné une augmentation (p < 0,01) de la digestibilité de la MS des DSDS du blé ainsi que du grain d’orge après 24 h d’incubation, ainsi que des augmentations linéaire (p < 0,01) et quadratique (p < 0,05) de la digestibilité de la MS et des NDF du foin de graminées et de la RTM lorsque l’HC et l’HAG étaient ajoutées après 24 et 48 h d’incubation. Tant l’HC que l’HAG ont eu un effet quadratique sur la PG cumulative (p < 0,01) après 24, 36 et 48 h d’incubation. Après 4 h ou 24 h d’incubation, la digestibilité ruminale de la MS des DSDS du blé et du grain d’orge était plus grande (p < 0,05) avec l’HAG qu’avec le témoin ou l’HC; cette dernière n’a pas influé sur la digestibilité de la MS. Toutefois, l’ajout d’HC et d’HAG après 24 h (p < 0,01) ou 48 h (p < 0,05) d’incubation a amélioré la digestibilité in situ de la MS du foin de graminées ainsi que celle de la RTM. Il est vraisemblablement rentable d’utiliser 200 mg d’HC ou d’HAG par kg de MS pour améliorer la digestibilité de la MS. Ces huiles ont semblé plus efficaces pour améliorer la digestibilité de la MS des aliments fibreux, puisque la digestibilité in vitro de la MS et des NDF du foin de graminées et de la RTM a été systématiquement améliorée après 24 ou 48 h d’incubation. Ces résultats semblent indiquer que l’HC et l’HAG pourraient éventuellement servir de modificateurs pour améliorer la digestibilité des aliments dans le rumen.

Date de modification :