The Cucumber leaf spot virus p25 auxiliary replicase protein binds and modifies the endoplasmic reticulum via N-terminal transmembrane domains.

Ghoshal, K., Theilmann, J., Reade, R., Sanfaçon, H., et Rochon, D. (2014). « The Cucumber leaf spot virus p25 auxiliary replicase protein binds and modifies the endoplasmic reticulum via N-terminal transmembrane domains. », Virology, 468-470, p. 36-46. doi : 10.1016/j.virol.2014.07.020  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le virus des taches foliaires du concombre (CLSV, pour Cucumber leaf spot virus) fait partie du genre Aureusvirus, famille des Tombusviridae. Nous savons que la réplicase auxiliaire des Tombusviridae se trouve dans le réticulum endoplasmique (RE), les peroxysomes ou les mitochondries, mais l’endroit où se trouve la réplicase auxiliaire des Aureusvirus n’est pas encore déterminé. Nous avons trouvé que la réplicase auxiliaire du CLSV (p25) fusionnée à la protéine verte fluorescente se retrouvait dans le RE et qu’il suffisait de trois domaines transmembranaires (DTM) prédits à l’extrémité N-terminale de la p25 pour le ciblage, même si ce sont les deuxième et troisième DTM qui jouent les rôles les plus importants. L’examen au microscope confocal de plantes de la lignée 16C infectées au CLSV montre que le RE se modifie, entre autres par la formation de « points » aux jonctions entre les tubules du RE de même qu’en association avec le noyau. L’analyse ultrastructurale révèle que le cytoplasme contient de nombreuses vésicules que l’on retrouve aussi entre le RE périnucléaire et la membrane nucléaire. Ces vésicules pourraient correspondre à du RE modifié utilisé comme sites de réplication du CLSV.

Date de modification :