Effects of preharvest ultraviolet-C irradiation on fruit phytochemical profiles and antioxidant capacity in three strawberry (Fragaria × ananassa Duch.) cultivars

Xie, Z., Charles, M.T., Fan, J.S., Charlebois, D., Khanizadeh, S., Rolland, D., Roussel, D., Deschênes, M., et Dubé, C. (2015). « Effects of preharvest ultraviolet-C irradiation on fruit phytochemical profiles and antioxidant capacity in three strawberry (Fragaria × ananassa Duch.) cultivars », Journal of the Science of Food and Agriculture, 95(14), p. 2996-3002. doi : 10.1002/jsfa.7064  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Contexte : Le rayonnement ultraviolet C (UV-C) s’est avéré efficace pour prolonger la durée de conservation, diminuer l’incidence des maladies et augmenter les concentrations de composés bénéfiques pour la santé de plusieurs cultures. Alors que la plupart des études ont été menées après la récolte, nous avons examiné les effets des traitements aux UV-C avant la récolte sur trois cultivars de fraises (Fragaria × ananassa Duch. 'Albion', 'Charlotte' et 'Seascape'). Les traitements aux UV-C ont été effectués dès le début de la floraison, puis jusqu’à ce que les fruits des plantes ayant été cultivées en serre pendant deux saisons consécutives atteignent la maturité commerciale. Nous avons évalué les profils phytochimiques et la capacité antioxydante des fruits au moment de la récolte. Résultats : Nous avons observé une augmentation des concentrations d’acide ellagique et de kaempférol‑3‑glucuronide seulement dans les fruits provenant de plantes du cultivar 'Albion' qui ont été traitées aux UV-C lors de la première saison. Le rayonnement UV-C n’a pas eu d’effet constant sur les autres composés phénoliques que nous avons mesurés. Selon les résultats des essais sur le pouvoir antioxydant d’après le potentiel de réduction du fer, la capacité d’absorbance des radicaux oxygénés et la teneur en composés phénoliques totaux, le rayonnement UV-C n’a pas eu d’effet sur la capacité antioxydante des trois cultivars de fraises. La saison et le cultivar ont eu une influence déterminante sur ces paramètres. Conclusion : Les effets des traitements aux UV-C avant la récolte sur les concentrations de composés bioactifs dans les fraises semblent varier en fonction du cultivar, et la saison ou les conditions de croissance ont une incidence considérable sur ceux-ci.

Date de modification :