Real-time PCR for identification of the soybean aphid, Aphis glycines Matsumura.

Naaum, A.M., Foottit, R.G., Maw, H.E.L., et Hanner, R.H. (2014). « Real-time PCR for identification of the soybean aphid, Aphis glycines Matsumura. », Journal of Applied Entomology, 138(7), p. 485-489. doi : 10.1111/jen.12114  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le puceron du soja (Aphis glycines Matsumura), ravageur important sur le plan économique en Amérique du Nord, cause dans les cultures de soja des dommages considérables directement en s’alimentant, et aussi en transmettant des maladies. Si aucune mesure de lutte n’est prise, ces dommages pourraient s’élever à des milliards de dollars. Il est difficile d’identifier le puceron du soja du fait de sa petite taille, de son cycle biologique complexe et de sa plasticité morphologique. Généralement, un expert est nécessaire pour identifier un spécimen. En outre, l’identification de certains stades du cycle biologique de ce puceron, comme les œufs, est impossible. La méthode des codes-barres ADN a été utilisée avec succès pour différencier des espèces de pucerons, dont A. glycines, grâce au séquençage d’une région génique standard. Cette méthode constitue une avancée importante en ce qui concerne l’identification précise des spécimens, mais les échantillons doivent encore être expédiés à des installations spécialisées pour analyse. À partir de séquences de codes-barres ADN se trouvant dans le Barcode of Life Data System (BOLD; www.boldsystems.org), accessible au public, nous avons repéré et utilisé des différences interspécifiques pour mettre au point une épreuve de PCR en temps réel permettant d’identifier les pucerons du soja. Cette épreuve peut être conduite sur des systèmes portables pour identifier des spécimens sur le terrain de façon simple, rapide et précise. L’utilisation d’un protocole d’extraction de l’ADN non destructeur fait que l’insecte analysé peut être conservé pour examen futur si nécessaire. Ces travaux constituent une importante avancée en matière de lutte contre le puceron du soja.

Date de modification :