The effect of diapause and cold acclimation on the cold-hardiness of the warehouse beetle, Trogoderma variabile (Coleoptera: Dermestidae).

Abdelghany, A.Y., Suthisut, D., et Fields, P.G. (2015). « The effect of diapause and cold acclimation on the cold-hardiness of the warehouse beetle, Trogoderma variabile (Coleoptera: Dermestidae). », The Canadian Entomologist, 147(2), p. 158-168. doi : 10.4039/tce.2014.45  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le trogoderme des entrepôts, Trogoderma variabile Ballion (Coleoptera: Dermestidae), est un ravageur des denrées stockées sur lequel il existe peu d’information sur la tolérance au froid. Quatre-vingt-douze pour cent des larves élevées dans l’isolement à 30°C étaient en diapause au 7e stade larvaire; les 8% restants ont émergé comme adultes en 50 jours. Les larves en diapause sont mortes après 142 jours au dixième stade larvaire. La tolérance au froid à 0°C en allant du plus tolérant au moins tolérant était: larves âgées>pupes>adultes=jeunes larves>œufs. Les TL50 (temps létal pour 50% de la population) pour les larves élevées en groupe (non en diapause) non acclimatées à 0, −5, −10, −16 et −19 oC étaient de 20, 11, 5, 1 et 1 jours, et les TL95 étaient de 38, 15, 10, 5 et 1 jours, respectivement. Les TL50 des larves âgées élevées dans l’isolement (diapause) et acclimatées au froid aux mêmes températures étaient de 275, 125, 74, 26 et 18 jours, et les LT95 étaient de 500, 160, 100, 45 et 20 jours respectivement. Le point de surfusion de différents stades d’insectes non acclimatés variait de −25.3oC (œufs) à −16.1oC (jeunes larves). Le stade le plus tolérant au froid, celui des larves âgées isolées et acclimatées, avait un point de surfusion de −24.9oC. Le potentiel pour l’utilisation de basses températures pour lutter contre T. variabile est discuté.

Date de modification :