Changes in Nitrogen Availability in Chernozemic Soils Amended with Anaerobically Digested Cattle Manure.

Chiyoka, W.L., Zvomuya, F., et Hao, X. (2014). « Changes in Nitrogen Availability in Chernozemic Soils Amended with Anaerobically Digested Cattle Manure. », Soil Science Society of America Journal, 78(3), p. 843-851. doi : 10.2136/sssaj2013.07.0297  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le fumier digéré en anaérobiose est un coproduit riche en nutriments des usines de biogaz utilisant le fumier. Il est souvent séparé en une fraction solide, le digestat solide (DS), et une fraction liquide, qui peuvent être appliquées sur les terres cultivées selon des taux équivalents à ceux du fumier brut. L’épandage de DS peut donner lieu à des profils de minéralisation de l’azote (N) différents de ceux qui sont associés à l’épandage de fumier brut, en raison des changements biophysicochimiques se produisant durant la digestion anaérobie. Dans cette expérience d’incubation en laboratoire, nous avions pour objectif de caractériser les changements de disponibilité de l’azote dans un chernozem brun foncé (haploboroll typique) et un chernozem noir (haplocryoll typique) amendés avec du fumier brut de bovins (Bos taurus) d’engraissement, du DS, du DS granulé (DSG) et un mélange urée + phosphate de monoammonium (UPMA) à des taux équivalents à 400 et 800 mg N kg-1 de sol. Selon les taux, les concentrations d’azote minéralisé nettes après 70 jours dans les sols enrichis d’UPMA, de fumier, de DS et de DSG étaient de 44, 18, −5 et −13 % de la quantité d’azote ajoutée, respectivement, dans le chernozem brun foncé, et de 45, 29, 6 et −18 %, respectivement, dans le chernozem noir. Le potentiel de minéralisation de l’azote plus faible du DS et du DSG, par rapport à celui du fumier, sous-entend que la digestion anaérobie modifie les profils de libération des nutriments du fumier et porte à croire que ces formes de fumier digéré pourraient devoir être appliquées à des taux plus élevés que ceux du fumier brut ou être enrichies d’engrais azoté de synthèse pour assurer un approvisionnement en azote adéquat aux végétaux.

Date de modification :