Prediction of land-use conversions for use in watershed-scale hydrological modeling: a Canadian case study.

El-Khoury, A., Seidou, O., Lapen, D.R., Sunohara, M., Que, Z., Mohammadian, M., et Daneshfar, B. (2014). « Prediction of land-use conversions for use in watershed-scale hydrological modeling: a Canadian case study. », Canadian Geographer, 58(4), p. 499-516. doi : 10.1111/cag.12105  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les modèles de réaffectation des sols permettent de décortiquer les complexités et les interdépendances spatiales des éléments de base des systèmes d'occupation des sols et donnent un aperçu des formes d'occupation des sols à venir. Dans cet article, l'évolution des modes d'occupation des sols de 2012 à 2050 dans le bassin de la rivière Nation Sud (NS), situé dans l'est de l'Ontario, Canada, est décrite à partir d'une version modifiée du modèle CLUE (modèle de réaffectation des sols et de leurs effets) et d'une carte de référence de 2011. La NS constitue un exemple de bassin pour lequel certains paramètres de qualité de l'eau sont inférieurs au seuil acceptable en raison de l'effet cumulatif de l'agriculture intensive, de l'urbanisation et des changements climatiques. Cinq cartes historiques de l'occupation des sols ont permis d'identifier les tendances historiques des catégories générales. Sept facteurs démographiques et géographiques ont servi à déterminer la distribution spatiale de l'adéquation des sols pour chacune des catégories d'occupation. La méthodologie a été validée en simulant des changements d'occupation des sols de 1991 à 2011 à partir de la carte de référence de 1991, et en comparant la carte simulée de 2011 à la carte de référence de 2011. Puis, l'évolution de l'occupation des sols de 2012 à 2050 est simulée en tenant pour acquis que les tendances issues des cartes historiques persisteront. Il s'ensuit une discussion sur les impacts environnementaux des changements d'occupation des sols prévus.

Date de modification :