Influence des engrais azotés et calciques sur le mildiou et le rendement du céleri.

Tesfaendrias, M.T., Truman, C., Gossen, B.D., McKeown, A.W., et McDonald, M.R. (2014). « Influence des engrais azotés et calciques sur le mildiou et le rendement du céleri. », Canadian Journal of Plant Science, 94(8), p. 1391-1399.

Résumé

Le mildiou (Septoria apiicola) réduit à la fois le rendement et la qualité du céleri destiné au marché en frais et à la transformation. Les auteurs ont procédé à des essais sur le terrain pendant quatre années-sites afin d’évaluer les effets du taux d'application des engrais azotés (N) et des applications foliaires de calcium (Ca) sur l'apparition du mildiou et le rendement du céleri cultivé sur un sol tourbeux, riche en substances organiques. Ils ont inclus un traitement avec le fongicide de protection chlorothalonil afin de déterminer si on pourrait remplacer l'antiparasitaire par un engrais dans la culture du céleri. Chaque variable associée à la maladie et au rendement révèle une interaction cultivar×année-site. L'application répétitive de chlorothalonil atténue le mildiou et augmente de manière générale la hauteur des plants, leur poids et leur rendement commercialisable. Le taux d'application des engrais N a peu d'effet sur le mildiou, et cet effet varie avec les années-sites. La surface sous la courbe de développement de la maladie a diminué avec l'augmentation du taux d'application des engrais N aux deux sites, en 2008. De même, augmenter la quantité d'engrais N appliquée a entraîné une amélioration du rendement une année-site sur quatre. L'application de Ca n'a aucune incidence sur la gravité du mildiou et n'a accru le rendement que pour une année-site. La gravité du mildiou est négativement corrélée au rendement. La concentration de N dans les tissus varie avec le traitement aux sites relativement pauvres en matière organique, mais pas aux sites organiquement riches. Les traitements n'influent pas sur la teneur en Ca des tissus. L'application de N ou de Ca ne permet pas à elle seule de combattre adéquatement le mildiou, bien que la gravité de la maladie diminue légèrement avec la hausse du taux d'application des engrais N. L'application de N et de Ca améliore le rendement et concourt indirectement à rendre la lutte contre le mildiou plus facile quand s'y ajoute l'usage d'un fongicide et d'autres méthodes de lutte intégrée.

Date de modification :