Extreme cold temperature to kill blueberry maggot in reusable containers.

Vincent, C., Lemoyne, P., Gaul, S.O., et MacKenzie, K.C. (2014). « Extreme cold temperature to kill blueberry maggot in reusable containers. », Journal of Economic Entomology, 107(3), p. 906-909. doi : 10.1603/EC13524  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Au cours des automnes 2011 et 2012, nous avons exposé des pupes de mouche du bleuet (Rhagoletis mendax Curran) (Diptera: Tephritidae) à une température de − 20 °C pendant 2, 4, 7, 10 et 15 jours (traitement témoin = 0 jour à 4 °C) avant de les soumettre à une période d’hibernation d’une durée minimale de 181 jours à 4 °C. Chez le groupe témoin, nous avons enregistré un taux d’émergence moyen de 64 % en 2012 et de 39 % en 2013. En comparaison, aucun adulte n’a émergé en mai 2012 des quelque 500 pupes exposées pendant plus de 2 jours à une température de − 20 °C au cours de l’automne 2011, seulement deux adultes ont émergé en mai 2013 des 100 pupes exposées pendant deux jours à une température de − 20 °C au cours de l’automne 2012, et aucun adulte n’a émergé en mai 2013 des 400 pupes exposées à une température de − 20 °C pendant 4, 7, 10 et 15 jours. Aucune des larves présentes dans des bleuets exposés à une température de - 20 °C pendant plus de 2 jours n’a atteint le stade adulte. L’exposition des larves et des pupes à des basses températures (c.-à-d. − 20 °C) pendant plus de 2 jours pourrait constituer une option de rechange valable à la lutte chimique pour éliminer les larves et les pupes de R. mendax associées aux contenants réutilisables.

Date de modification :