Les bovins de boucherie ne paissent pas de la même façon dans les prés d'agropyre à crête diploïde et tétraploïde (Agropyron cristatum et A. desertorum).

Iwaasa, A.D., Jefferson, P.G., et Birkedal, E. (2014). « Les bovins de boucherie ne paissent pas de la même façon dans les prés d'agropyre à crête diploïde et tétraploïde (Agropyron cristatum et A. desertorum). », Canadian Journal of Plant Science, 94(5), p. 851-855. doi : 10.4141/CJPS2013-373  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les auteurs ont réalisé une étude de quatre ans (1999, 2000, 2002 et 2003) à Swift Current afin d’évaluer les préférences fourragères de bouvillons mis à l'herbe eu égard à cinq cultivars d'agropyre à crête : Kirk (2n=28), Fairway (2n=14) et Parkway (2n=14) [Agropyron cristatum (L.) Gaertn.], Hycrest (2n=28) (A. cristatum×A. desertorum) et Nordan (2n=28) [(A. desertorum (Fisch. Ex Link) Schult.)]. La fréquence avec laquelle les animaux broutaient chaque parcelle de cultivar a été convertie en pourcentage de paissance par période. Le pourcentage de paissance était similaire pour les cultivars Kirk et Hycrest, la variété Nordan enregistrant un pourcentage plus élevé (P<0,05) que les cultivars hybrides et diploïdes. Les contrastes ne font ressortir aucune différence (P=0,48) entre les cultivars diploïdes et hybrides pour ce qui est du pourcentage de paissance, mais ce dernier est plus élevé (P<0,01) pour les variétés tétraploïdes que pour les diploïdes ou les hybrides. En ce qui concerne la valeur nutritive du fourrage, les auteurs ont relevé des effets significatifs pour le cultivar (P<0,01) et l'année (P<0,0001). Dans l'ensemble, le pourcentage moyen de protéines brutes et le pourcentage moyen de fibres au détergent acide s’établissent respectivement à 10,6±0,3 et 29,2±0,4 pour Nordan, à 11,0±0,3 et 28,7±0,4 pour Kirk, à 10,4±0,3 et 29,7±0,4 pour Hycrest, à 9,9±0,3 et 28,5±0,4 pour Fairway et à 10,0±0,3 et 28,7±0,4 pour Parkway (± É.-T.). Il existe un faible coefficient de corrélation entre le pourcentage de paissance et les composants de la valeur nutritive, mais il n'est pas significatif. Les préférences de paissance à l'endroit des divers cultivars d'agropyre à crête observées dans le cadre de cette expérience pourraient conduire à des stratégies de gestion qui rehausseront le potentiel d'exploitation des pâturages et les productions animales.

Date de modification :