Les effets de la drêche de distillerie de maïs avec solubles, à faible taux d’huile, sur la performance de croissance, les caractéristiques de carcasse et le profil d’acides gras de la viande chez les bovins des parcs d’engraissement.

He, M.L., Xu, L., Yang, W.-Z., Gibb, D.J., et McAllister, T.A. (2014). « Les effets de la drêche de distillerie de maïs avec solubles, à faible taux d’huile, sur la performance de croissance, les caractéristiques de carcasse et le profil d’acides gras de la viande chez les bovins des parcs d’engraissement. », Canadian Journal of Animal Science, 94(2), p. 343-347. doi : 10.4141/CJAS2013-196  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les objectifs de cette étude étaient d’investiguer les effets de l’inclusion alimentaire de la drêche de distillerie de maïs avec solubles à faible taux d’huile (LO-DDGS « low-oil corn dried distillers’ grains with solubles ») dans les diètes de finition des bovins de parcs d’engraissement sur la croissance, les caractéristiques de carcasse et les profils d’acides gras de la viande. Cent quatre-vingts bouvillons croisés de races britanniques (450±28,5 kg; 6 parcs/traitement) ont été nourris d’ensilage d’orge comme diète témoin. La LO-DDGS remplaçait l’orge à raison de 200 et 300 g kg1 de matières sèches dans les diètes à l’étude. Comparé au témoin, la diète LO-DDGS 200 g kg1 n’a pas eu d’effet sur la performance de croissance ni les caractéristiques de carcasse tandis qu’à 300 g kg1 il y a eu une diminution (P<0,05) de l’indice de consommation et une augmentation (P<0,05) des niveaux des acides gras désirables dans la viande. La LO-DDGS peut remplacer 200 g kg1 d’orge dans les diètes de finition des parcs d’engraissement sans effet indésirable sur la performance de croissance ou les caractéristiques de carcasse.

Date de modification :