Feasibility of protein fingerprinting technology for detecting Tribolium castaneum (Herbst) insect fragments in flour.

Sun, K., Qian, Y.W., Spicer, V., White, N.D.G., et Jayas, D.S. (2013). « Feasibility of protein fingerprinting technology for detecting Tribolium castaneum (Herbst) insect fragments in flour. », Journal of Stored Products Research, 55, p. 36-40. doi : 10.1016/j.jspr.2013.07.005  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le tribolium rouge de la farine (Tribolium castaneum (Herbst) est l’un des principaux insectes causant une réduction importante de la qualité de la farine de blé. Nous croyons que la technique d’empreinte de masse peptidique pourrait être utilisée à profit pour détecter avec précision les fragments d’insectes dans la farine de blé en décelant les peptides spécifiques au T. castaneum. Nous avons utilisé des échantillons de T. castaneum, de farine de blé et d’un mélange de T. castaneum et de farine de blé pour évaluer la capacité de la technique de détecter les fragments d’insectes dans la farine de blé. Nous avons comparé l’efficacité de trois tampons pour l’extraction des protéines des insectes : acétonitrile à 50 %; eau stérilisée; solution constituée de 10 mM d’imidazole (pH 7.0), de 1 mM de phénylthiourée, de Triton X-100 à 1 % et d’un cocktail d’inhibiteurs de protéase (PTU). Nous avons employé un système Agilent 1100 de chromatographie liquide haute performance en phase inverse (RP-HPLC) pour purifier et fractionner les peptides. Nous avons eu recours à la désorption-ionisation laser assistée par matrice (MALDI) pour lire les fractions obtenues par RP-HPLC, et à sMART Engine pour analyser les résultats (détails fournis ultérieurement). Parmi les trois tampons testés, nous avons retenu l’acétonitrile à 50 % comme tampon pour l’extraction des protéines. Comme la base de données de données sMART du National Center for Biotechnology Information (NCBI) contient très peu d’informations sur les protéines du T. castaneum, nous avons utilisé la méthode de cartographie peptidique pour identifier les fragments d’insectes extraits de la farine de blé. Cette méthode permet d’obtenir des biomarqueurs pour chaque type d’insecte et s’est révélée un outil plus efficace et plus pratique pour détecter la contamination par des insectes. Cette méthode de cartographie peptidique a permis d’obtenir 78 biomarqueurs spécifiques au T. castaneum lorsque la concentration de T. castaneum dans la farine était de 0,1 % (en masse). Nous souhaitons accroître encore davantage la sensibilité de la technique au cours des travaux à venir.

Date de modification :