Sperm survival kinetics in different types of bull semen: progressive motility, plasma-membrane integrity, acrosomal status and reactive oxygen species generation.

Ahmad, M., Ahmad, N.H.M., Riaz, A., et Anzar, M. (2014). « Sperm survival kinetics in different types of bull semen: progressive motility, plasma-membrane integrity, acrosomal status and reactive oxygen species generation. », Reproduction, Fertility and Development, 27(5), p. 784-793. doi : 10.1071/RD13400  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La présente étude visait à comparer la cinétique de la survie des spermatozoïdes dans différents types de sperme de taureau. Des éjaculats frais de quatre taureaux ont été combinés, dilués avec une solution composée de Tris, d’acide citrique, de jaune d’œuf et de glycérol, refroidis à 4 °C, congelés dans l’azote liquide et décongelés à 37 °C. Les spermes frais, dilués, refroidis et congelés-décongelés ont été incubés à 37 °C, et évalués 0, 2, 4, 6, 12 et 24 h après le début de l’incubation. Dans l’expérience 1, nous avons déterminé la motilité progressive des spermatozoïdes, les acrosomes normaux ainsi que l’intégrité et l’asymétrie de la membrane. Dans l’expérience 2, nous avons évalué la production d’anions superoxyde (O2) et la perméabilité de la membrane plasmique ainsi que la production de peroxyde d’hydrogène (H2O2) et l’intégrité de la membrane plasmique. Dans l’expérience 1, le sperme congelé-décongelé a présenté une survie plus courte en ce qui a trait à la motilité progressive des spermatozoïdes et aux spermatozoïdes à membrane plasmique intacte et à acrosomes intacts par comparaison aux autres types de spermes (p < 0,05). Les spermatozoïdes frais ont suivi une voie nécrotique, les spermatozoïdes dilués et refroidis, une voie apparentée à l’apoptose et les spermatozoïdes congelés-décongelés, tant la voie nécrotique que la voie apparentée à l’apoptose. Dans l’expérience 2, les spermatozoïdes des quatre types de sperme ont produit de l’O2•– et affiché une perméabilité de la membrane plasmique augmentée, et ils sont devenus nécrotiques sans production de H2O2 durant l’incubation (p < 0,05). En conclusion, le sperme congelé-décongelé présente des spermatozoïdes à longévité plus courte, ce qui a d’importantes conséquences sur le choix du moment de l’insémination artificielle. Différents types de sperme suivent différentes voies de la mort cellulaire. Durant l’incubation, les spermatozoïdes de tous les types de sperme ont produit de l’O2•–, ce qui a augmenté la perméabilité de la membrane plasmique et compromis son intégrité.

Date de modification :