Les effets du remplacement de l'orge par différents niveaux de son de blé sur la fermentation dans le rumen, la consommation volontaire et la digestion des éléments nutritifs chez les bovins de boucherie.

Friedt, A.D., McAllister, T.A., He, M.L., Penner, G.A., et McKinnon, J.J. (2014). « Les effets du remplacement de l'orge par différents niveaux de son de blé sur la fermentation dans le rumen, la consommation volontaire et la digestion des éléments nutritifs chez les bovins de boucherie. », Canadian Journal of Animal Science, 94(1), p. 129-137. doi : 10.4141/CJAS2013-139  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le son de blé moulu par abrasion (AMWB – « Abrasion-milled wheat bran ») est un sous-produit relativement nouveau issu de la production d’éthanol à base de blé. Il existe donc peu d’études publiées traitant de la valeur nutritive des diètes comportant ce produit dérivé pour les bovins en croissance. Le but de cette expérience était d’évaluer les effets du remplacement des flocons d'orge par l'AMWB sur les paramètres de la digestibilité apparente des éléments nutritifs, la consommation volontaire et la fermentation dans le rumen des génisses de boucherie nourries d'une diète de semi-finition formulée à 1,50 et 0,91 Mcal kg1 matière sèche de NEm et NEg, respectivement. Cinq génisses Angus châtrées avec canules dans le rumen (584±40 kg) ont été utilisées selon la méthode du carré latin 5x5. La diète contrôle consistait en 36 % d'ensilage d'orge, 24 % de foin d'herbe, 8 % de supplément et 32 % de flocons de grain d'orge (sur une base de matière sèche [DM – « dry matter »]). Les traitements alimentaires remplaçaient l'orge par l'AMWB à raison de 8, 16, 24 et 32 % des matières sèches. La consommation volontaire de matière sèche (P=0,30) et de matière organique (OM – « organic matter ») (P=0,19) n'a pas été influencée par le niveau d'AMWB. Le pH moyen du rumen (P=0,68) ainsi que la durée (min) (P=0,68) et l'aire sous la courbe de pH 5,8 (P=0,27) n'ont pas été influencés par l'AMWB. Autre que l'acétate, qui augmentait (P=0,03) de façon linéaire avec l'augmentation d'AMWB, les effets sur les niveaux d'acides gras volatils (VFA – « volatile fatty acids ») ou de NH3-N du rumen étaient minimes. Il y avait une diminution linéaire (P<0,01) de la digestibilité des DM, OM et d’énergie brute (GE – « gross energy ») avec l'augmentation de l'AMWB, tandis que la digestibilité des fibres aux détergents acides (P=0,01) et neutres (P=0,03) a diminué de façon quadratique. Une tendance quadratique similaire (P=0,06) pour une diminution du contenu en énergie digestible a été notée pour des niveaux croissants d'AMWB. La digestibilité des protéines brutes n'a pas été influencée (P=0,94) par les traitements. Ces résultats indiquent que l'AMWB ne permettra pas de supporter des gains similaires à ceux observés avec l'orge dans les diètes de croissance puisqu'il y a réduction de l'utilisation des éléments nutritifs totaux et un plus faible contenu d’énergie digestible.

Date de modification :