Production, nutritional quality and in vitro methane production of Andropogon gayanus grass and silage at different maturities.

Ribeiro Jr, G.O., Teixeira, A., Velasco, F., Faria Jr., W.G., Pereira, L.G.R., Chaves, A.V., McAllister, T.A., et Gonçalves, L. (2014). « Production, nutritional quality and in vitro methane production of Andropogon gayanus grass and silage at different maturities. », Asian-Australasian Journal of Animal Science, 27(3), p. 330-341. doi : 10.5713/ajas.2013.13161  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’Andropogon gayanus est une graminée importante en raison de sa production élevée de biomasse, de sa tolérance à la sécheresse et de sa bonne croissance en sol acide peu fertile. On a encore peu étudié chez cette espèce l’effet du stade de croissance sur la qualité nutritive du fourrage ou sur sa production de CH4 au cours de la fermentation ruminale. La présente étude visait à déterminer les effets du stade de repousse de l’A. gayanus sur sa composition chimique, sur sa production in vitro de gaz et de CH4 ainsi que sur la digestibilité in vitro de la matière sèche (MS) lorsque la plante est cultivée dans les conditions tropicales du Brésil et conservée sous forme de foin ou d’ensilage. À mesure que le degré de maturité du A. gayanus augmentait, sa valeur nutritive diminuait, mais son rendement en MS digestible augmentait de façon linéaire. Au bout de 112 jours de repousse, l’A. gayanus produisait de l’ensilage de qualité supérieure (teneur en lactate plus élevée, pH et teneur en butyrate moins élevés) et donnait un rendement supérieur en MS. Cependant, à ce stade, la teneur en protéines brutes était si faible qu’un supplément protéinique aurait été nécessaire pour une bonne fermentation ruminale. Le stade de maturité et la méthode de conservation (foin ou ensilage) n’ont eu aucun effet sur les paramètres cinétiques du CH4.

Date de modification :