Using Strains of Propionibacteria to Mitigate Methane Emissions In vitro.

Alazzeh, A.Y., Sultana, H., Beauchemin, K.A., Wang, Y., Holo, H., Harstad, O.M., et McAllister, T.A. (2013). « Using Strains of Propionibacteria to Mitigate Methane Emissions In vitro. », Acta Agriculturae Scandinavica, Section A - Animal Science, 62(4), p. 263-272. doi : 10.1080/09064702.2013.773056  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons ensemencé du milieu ruminal in vitro avec seize souches de propionibactéries pour évaluer leur potentiel de réduction de la production de méthane (CH4) à partir de rations de concentré et de fourrage. Comparativement au témoin, les bactéries propioniques suivantes ont diminué (p < 0,05) la production de CH4 à partir des deux substrats : Propionibacterium freudenreichii T114, Propionibacterium thoenii T159 et Propionibacterium thoenii ATCC 4874. Toujours par comparaison avec le témoin, les souches suivantes n’ont réduit (p < 0,05) la production de CH4 qu’avec le maïs : Propionibacterium jensenii T1, Propionibacterium freudenreichii T31 et Propionibacterium freudenreichii T54. Propionibacterium propionicus T83 a produit une plus grande proportion (p < 0,05) de propionate et un rapport acétate/propionate plus faible (p < 0,05) que le témoin avec le maïs, sans toutefois que la production de CH4 soit diminuée. Ces résultats montrent que certaines souches de propionibactéries peuvent réduire le CH4 produit par des cultures ruminales mixtes, et que cette réduction n’est pas toujours associée à une augmentation de la production de propionate.

Date de modification :