Les herbes médicinales chinoises comme alternatives aux antibiotiques dans l'alimentation pour les productions porcine et avicole: potentiel et défis d'application.

Gong, J., Yin, F.G., Hou, Y.Q., et Yin, Y.L. (2014). « Les herbes médicinales chinoises comme alternatives aux antibiotiques dans l'alimentation pour les productions porcine et avicole: potentiel et défis d'application. », Canadian Journal of Animal Science, 94(2), p. 223-241. doi : 10.4141/CJAS2013-144  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La médecine traditionnelle chinoise (TCM – « traditional Chinese medicine ») a une longue histoire de pratique clinique et possède son propre cadre théorique axé sur les fonctions dans l'ensemble du corps. Par contre, les différences culturelles font en sorte que la TCM n'est pas bien reconnue dans les pays occidentaux. Avec le développement récent de la théorie de la biologie des systèmes dans l'ensemble du corps et des « -omiques », il y a maintenant une nouvelle occasion d’étudier la TCM et de réduire l’écart entre la TCM et la médecine occidentale vu la similarité des bases théoriques entre la TCM et la biologie des systèmes dans l'ensemble du corps. Le caractère unique de la théorie et pratique de la TCM est son approche pour maintenir et rétablir l’équilibre du corps tout entier avec peu ou pas d'effets secondaires indésirables. De récentes études ont montré que les herbes médicinales chinoises utilisées comme supplément alimentaire peuvent moduler le métabolisme nutritionnel, les réponses immunitaires et la santé intestinale des animaux producteurs d'aliments, démontrant ainsi un bon potentiel comme substitut aux antibiotiques alimentaires. Néanmoins, il faut se pencher sur certaines questions avant que les herbes médicinales chinoises arrivent à pleine application. Cet article revoit de façon critique le progrès récent de la recherche scientifique sur les herbes médicinales chinoises en tant que suppléments alimentaires ainsi que leur potentiel de remplacement des antibiotiques alimentaires. Les défis possibles auxquels font face les applications futures pour la production de porcs et de poulets sont aussi discutés.

Date de modification :