Production, composition and antioxidants in milk of dairy cows fed diets containing soybean oil and grape residue silage

Santos, N.W., Santos, G.T.D., Silva-Kazama, D.C., Grande, P.A., Pintro, P.T.M., de Marchi, F.E., Jobim, C.C., et Petit, H.V. (2014). « Production, composition and antioxidants in milk of dairy cows fed diets containing soybean oil and grape residue silage », Livestock Science, 159(1), p. 37-45. doi : 10.1016/j.livsci.2013.11.015  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons utilisé quatre vaches Holstein primipares munies d’une canule ruminale, d’un poids moyen de 504 kg, dont la lactation avait commencé depuis 136 jours, et les avons réparties au hasard suivant un plan en carré latin 4 x 4. Les quatre périodes expérimentales de 21 jours visaient à déterminer les effets de quatre concentrations (0, 50, 75 et 100 g/kg de matière sèche [MS]) d’ensilage de résidus de raisins sur l’ingestion de MS, la digestibilité apparente dans l’ensemble du tube digestif (DAETD), la production de lait, la composition du lait, le profil des acides gras et la concentration d’antioxydants dans le lait des vaches recevant une ration contenant de l’huile de soja. L’ingestion de MS et d’éléments nutritifs était similaire d’une ration à l’autre, sauf dans le cas de l’extrait à l’éther (EE), dont l’ingestion a augmenté avec la proportion d’ensilage de résidus de raisin de la ration. La DAETD des éléments suivants a diminué de façon linéaire avec l’augmentation de la proportion d’ensilage de résidus de raisins dans la ration : MS, protéines brutes (PB), EE, fibres insolubles dans les détergents acides et fibres insolubles dans les détergents neutres. La production de lait et les concentrations de PB, de matières grasses et de lactose étaient semblables d’un traitement à l’autre, mais l’augmentation de la quantité d’ensilage de résidus de raisins a diminué la teneur en azote uréique du lait. La ration a eu peu d’effet sur la composition en acides gras du lait, mais l’augmentation de la quantité d’ensilage de résidus de raisins a eu tendance à accroître la proportion d’acides gras polyinsaturés dans la matière grasse du lait. La ration n’a pas influé sur les concentrations de polyphénols ou de flavonoïdes totaux, ni sur la production d’hydroperoxydes de diènes conjugués dans le lait. La capacité de réduction du lait était plus élevée lorsque la quantité d’ensilage de résidus de raisins était plus élevée. Les résultats que nous avons obtenus montrent que donner de l’ensilage de résidus de raisins aux vaches permet d’améliorer la qualité de la matière grasse du lait, comme en témoigne l’activité antioxydante accrue. Malgré cette augmentation, l’activité antioxydante était insuffisante pour contrer les effets néfastes observés sur la synthèse de la matière grasse du lait, probablement causés par l’ajout d’huile de soja aux rations.

Date de modification :