Mapping QTL for powdery mildew resistance in flax (Linum usitatissimum L.).

Asgarinia, P., Cloutier, S., Duguid, S.D., Rashid, K.Y., Mirlohi, AF., Banik, M., et Saeidi, G. (2013). « Mapping QTL for powdery mildew resistance in flax (Linum usitatissimum L.). », Crop Science, 53(6), p. 2462-2472. doi : 10.2135/cropsci2013.05.0298  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’oïdium, causé par l’ascomycète biotrophe Oidium lini Skoric, est une maladie foliaire courante dans la plupart des régions où l’on cultive le lin. Dans la présente étude, nous avons construit une carte de liaison avec 143 marqueurs microsatellites et une population F2 de 300 individus issus d’un croisement entre le cultivar sensible NorMan et le cultivar résistant Linda. Les familles F3 issues de la population F2 ont été phénotypées au champ, et les familles F4 issues de la population F3 ont été phénotypées dans une chambre de croissance en conditions contrôlées. La carte dressée avec 15 groupes de liaison comptait 1241 cM et était en grande partie colinéaire à la carte consensus déjà publiée. L’analyse des locus de caractères quantitatifs (QTL) a permis d’identifier trois QTL de résistance sur les groupes de liaison LG1, 7 et 9, et ce, tant avec les données de phénotypage au champ que dans la chambre de croissance. Ces QTL expliquent 97 % de la variation phénotypique témoignant de l’action d’un gène principalement dominant. Ces travaux ouvrent la voie à une meilleure compréhension de la génétique de la résistance à l’oïdium chez le lin et au clonage positionnel des gènes qui pourraient être à l’origine des QTL.

Date de modification :