Investigation into in vitro and in vivo models using intestinal epithelial IPEC-J2 cells and Caenorhabditis elegans for selecting probiotic candidates to control porcine enterotoxigenic Escherichia coli.

Zhou, M., Zhu, J., Yu, H., Yin, X., Sabour, P.M., Zhao, L., Chen, W., et Gong, J. (2014). « Investigation into in vitro and in vivo models using intestinal epithelial IPEC-J2 cells and Caenorhabditis elegans for selecting probiotic candidates to control porcine enterotoxigenic Escherichia coli. », Journal of Applied Microbiology, 117(1), p. 217-226. doi : 10.1111/jam.12505  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

OBJECTIFS : Il s’agit de trouver une méthode rapide, économique et fiable permettant de présélectionner des isolats bactériens producteurs d’acide lactique pour la lutte contre les infections à Escherichia coli entérotoxinogène (ETEC). MÉTHODES ET RÉSULTATS : Pour sélectionner des candidats probiotiques efficaces, nous avons comparé deux essais, l’un effectué avec des cellules épithéliales d’intestin de porc IPEC‑J2 et l’autre, avec le nématode Caenorhabditis elegans. Les deux essais reposaient sur la mesure de la mort des cellules ou des vers causée par la souche d’ETEC JG280. Sur 13 isolats de bactéries productrices d’acide lactique, six ont conféré une protection ≥ 50 % dans chaque essai, et uniquement quatre de ces six isolats ont été systématiquement sélectionnés par les deux essais. Nous avons étudié plus en profondeur l’isolat CL9 (Lactobacillus reuteri). Ce dernier a réduit l’expression des gènes estA, estB, et elt chez la souche JG280 dans les deux essais. Il a de plus protégé les cellules IPEC‑J2 et C. elegans de la mort causée par les entérotoxines STa, STb ou LT exprimées chez E. coli DH5α. L’isolat CL9 a également favorisé les réactions de défense de l’hôte en réduisant la production d’IL‑8, et en augmentant la production d’IL‑10 dans les cellules IPEC‑J2 ainsi que l’expression des gènes clec‑60 et clec‑85 codant les peptides antimicrobiens chez C. elegans. CONCLUSION : Après la sélection initiale avec les cellules cellules IPEC‑J2, {I}C. elegans est utile pour la présélection des candidats probiotiques luttant contre les infections causées par les souches d’ETEC. IMPORTANCE ET IMPACT : Combiner les essais avec les cellules IPEC‑J2 et le nématode C. elegans peut améliorer l’efficacité de la présélection des candidats probiotiques. Le présent article est protégé par le droit d’auteur. Tous droits réservés.

Date de modification :