Le blé roux vitreux de printemps AAC Bailey.

DePauw, R.M., Knox, R.E., Cuthbert, R.D., Singh, A.K., et McCaig, T.N. (2014). « Le blé roux vitreux de printemps AAC Bailey. », Canadian Journal of Plant Science, 94(1), p. 175-181. doi : 10.4141/cjps2013-252  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le rendement grainier du blé (Triticum aestivum L.) roux vitreux de printemps AAC Bailey se situe dans la plage des cultivars témoins, mais la variété est significativement plus précoce que la moyenne enregistrée par ceux-ci. Le grain de AAC Bailey renferme sensiblement moins de protéines que Lillian, mais la force de son gluten, mesurée au farinographe, est supérieure. AAC Bailey est admissible aux classes de la catégorie «blé rouge de printemps de l'Ouest canadien». Le cultivar résiste aux races courantes de la rouille de la feuille et de la rouille de la tige, résiste modérément à la carie et est modérément sensible au charbon nu. AAC Bailey a souvent obtenu un indice inférieur pour la brûlure de l’épi causée par Fusarium et renferme moins de désoxynivalénol que Lillian et Laura.

Date de modification :