Méthodes agronomiques pour la production de bioéthanol à partir de la triticale de printemps en Alberta.

McKenzie, R.H., Bremer, E., Middleton, A.B., Beres, B.L., Yoder, C., Hietamaa, C., Pfiffner, P.G., Kereliuk, G., Pauly, D.G., et Henriquez, B. (2014). « Méthodes agronomiques pour la production de bioéthanol à partir de la triticale de printemps en Alberta. », Canadian Journal of Plant Science, 94(1), p. 15-22. doi : 10.4141/CJPS2013-112  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La triticale (×Triticosecale Wittmack) est une culture intéressante pour la production de biocarburant en raison de son rendement grainier élevé, de sa compétitivité avec les mauvaises herbes et de sa tolérance à la sécheresse. Entre 2008 et 2010, les auteurs ont aménagé des parcelles expérimentales à sept endroits, en Alberta, afin de déterminer les pratiques agricoles idéales (date des semis, densité des semis et taux d'application des engrais N) pour la production de grain et d'amidon avec la triticale de printemps. L'incidence des semis tardifs sur le rendement varie, avec une baisse moyenne du rendement d’à peine 0,1 % par jour de retard. Les auteurs ont observé une hausse significative du rendement quand la densité des semis passe de 100 à 500 semences viables par m2 les sites-années où les précipitations dépassent 200 mm durant la période végétative, mais les hausses sont incohérentes ou négligeables les sites-années où il tombe moins de 200 mm de pluie pendant la saison de croissance. Le taux d'application optimal des engrais N augmente avec l'abondance des précipitations durant la période végétative, mais ne présente aucune corrélation avec la concentration de N-NO3 extractible dans le sol avant les semis. La teneur en amidon soit n'est pas touchée, soit n'est que légèrement affectée par la date des semis, la densité des semis ou le taux d'application des engrais N. Par conséquent, les meilleures pratiques agronomiques pour la triticale sont les mêmes pour production de grain et d'amidon. Dans des conditions de croissance favorables, la triticale de printemps fournit le meilleur rendement grainier avec une densité des semis de 350 à 450 graines par m2 et l'application de 90 à 150 kg de N par hectare.

Date de modification :