How do soil and water conservation practices influence climate change impacts on potato production? Evidence from eastern Canada.

Ochuodho, T.O., Olale, E., Lantz, V., Damboise, J., Daigle, J.-L., Meng, F., Li, S., et Chow, T.L. (2014). « How do soil and water conservation practices influence climate change impacts on potato production? Evidence from eastern Canada. », Regional Environmental Change, 14(4), p. 1563-1574. doi : 10.1007/s10113-014-0599-7  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons utilisé une fonction de production stochastique de même qu’un ensemble de données à l’échelle de l’exploitation agricole couvrant 18 exploitations sur une période de 23 ans pour évaluer le rôle des pratiques de conservation du sol et de l’eau par rapport aux effets des changements climatiques sur le rendement en pommes de terre dans le nord-ouest du Nouveau Brunswick, au Canada. Dans notre analyse, nous avons tenu compte des effets sur le rendement des intrants agricoles, des technologies agricoles, des facteurs propres aux exploitations, des variables climatiques saisonnières, des pratiques de conservation du sol et de l’eau et d’une série de termes d’interaction entre les pratiques de conservation du sol et de l’eau et les variables climatiques. Nous avons utilisé les résultats d’analyses de régression en combinaison avec trois scénarios de changements climatiques élaborés par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (A2, A1B, B1) et les prédictions de quatre modèles de circulation générale sur trois périodes de 30 ans (2011–2040, 2041–2070 et 2071–2100) afin d’estimer une plage de rendements en pommes de terre pour ces périodes. Selon les résultats obtenus, la prise en compte des pratiques de conservation du sol et de l’eau dans les relations climat-rendement entraîne une augmentation des effets des changements climatiques sur le rendement en pommes de terre, l’augmentation du rendement ayant atteint jusqu’à 38 % pour la période 2071–2100. Ces constatations montrent que l’adoption de pratiques de conservation du sol et de l’eau peut contribuer à stimuler la production de pommes de terre dans le contexte du changement climatique au Canada.

Date de modification :