Effect of substitution of soybean meal by canola meal or distillers grains in dairy rations on amino acid and glucose availability.

Maxin, G., Ouellet, D.R., et Lapierre, H. (2013). « Effect of substitution of soybean meal by canola meal or distillers grains in dairy rations on amino acid and glucose availability. », Journal of Dairy Science (JDS), 96(12), p. 7806-7817. doi : 10.3168/jds.2013-6976  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le tourteau de canola (TC) ou les sous-produits de la production d’éthanol (drêches de distillerie sèches, DDS) pourraient être une solution de remplacement économique du tourteau de soja (TS) dans les rations des bovins laitiers d’Amérique du Nord. En effet, ces suppléments protéiniques peuvent efficacement remplacer le TS et deux méta-analyses récentes montrent que le TC a eu un effet favorable sur les rendements en lait et en protéines du lait comparativement au TS. La présente étude visait à déterminer si les effets favorables observés avec l’ajout de TC à la ration des bovins laitiers pouvaient être expliqués par une disponibilité accrue de l’His, de la Lys, de la Met ou du glucose. Huit vaches Holstein ont été utilisées pour l’expérience réalisée suivant un plan en carré latin 4 × 4 répété et dans laquelle les périodes expérimentales étaient de 14 jours. Les vaches ont reçu des rations isoazotées (17,2 % PB) et isoénergétiques (1.56 Mcal/kg d’énergie nette de lactation) formulées de manière à dépasser légèrement les besoins en éléments nutritifs. Les rations contenaient 38 % de foin de graminées et 62 % de concentré à base de maïs avec, comme seul supplément de protéines, du TS, du TC, des drêches de distillerie de maïs séchées riches en protéines (DDSMP) ou des drêches et des solubles de distillerie de blé séchées (DSDSB). Nous avons utilisé les variations du flux de l’His, de la Lys, de la Met et du glucose dans l’organisme entier pour estimer l’effet des suppléments de protéines sur la disponibilité de ces éléments nutritifs, dont les quantités ont été mesurées par dilution isotopique. Comme prévu, l’ingestion de matière sèche de même que le rendement en lait et en protéines du lait n’ont pas varié selon les traitements et atteignaient en moyenne 23,7, 31,4 et 1,14 kg/jour, respectivement. Le rendement en lactose n’a pas varié avec les traitements, mais la teneur en lactose du lait a eu tendance à être plus faible avec le TC et les DSDSB qu’avec le TS et les DDSMP. La disponibilité de la Lys a varié avec les traitements : le taux de perte irréversible pour l’organisme entier le plus important a été observé avec le TC (371 g/jour) et le plus faible, avec les DDSMP (290 g/jour); les valeurs obtenues avec le TS et les DSDSB se situaient entre ces deux extrêmes (330 et 316 g/jour, respectivement). La disponibilité de l’His et de la Met n’a pas varié avec les traitements, et les taux de perte irréversible moyens pour l’organisme entier étaient respectivement de 129 et de 124 g/jour. C’est toutefois dans la ration comprenant le TC que les pertes irréversibles d’His et de Met étaient les plus élevées. Les concentrations plasmatiques de la plupart des AA essentiels étaient plus élevées avec la ration comprenant le TC et plus faibles, avec celle comprenant les DDSMP, sauf en ce qui a trait à la Leu, pour laquelle c’est avec la ration comprenant les DDSMP que la concentration plasmatique était la plus élevée. La vitesse d’apparition du glucose dans l’organisme entier a varié selon la ration, la moyenne la plus élevée ayant été observée avec le TS (3 036 g/jour) et la plus faible, avec le TC (2 795 g/jour). Les deux rations (le TC et les DSDSB) avec lesquelles la vitesse d’apparition du glucose était la plus faible dans l’organisme entier sont également celles qui avaient la plus faible teneur en amidon alimentaire. Dans l’ensemble, les résultats de cette étude montrent que les effets favorables sur le rendement en lait et en protéines du lait constatés avec l’ajout de TC à la ration des bovins laitiers pourraient être associés à un approvisionnement accru en protéines métabolisables, dont certaines comportent des AA essentiels, notamment His, Lys et Met. Enfin, la disponibilité du glucose n’a pas augmenté chez les vaches qui recevaient la ration TC.

Date de modification :