La biologie des mauvaises herbes au Canada. 152. Artemisia biennis Willd.

Kegode, G.O. et Darbyshire, S.J. (2013). « La biologie des mauvaises herbes au Canada. 152. Artemisia biennis Willd. », Canadian Journal of Plant Science, 93(4), p. 648-653. doi : 10.4141/CJPS2012-328  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Artemisia biennis Willd. (armoise bisannuelle, biennial wormwood) est une annuelle ou bisannuelle indigène de l'ouest de l'Amérique du Nord. On considère parfois certaines espèces d'Eurasie et d'Amérique du Sud qui lui sont étroitement apparentées comme conspécifiques. Ailleurs en Amérique du Nord, l'espèce a élargi son aire le long des couloirs de transport, peu après la colonisation du continent par les Européens et, depuis, a été introduite dans d'autres parties du monde. L'adventice revêt une importance économique et son impact semble s'intensifier, peut-être à cause du recours plus fréquent au non-travail du sol. Les régions les plus touchées sont celles des provinces des Prairies, au Canada, et du nord des grandes plaines, aux États-Unis. De nombreuses cultures (céréales, oléagineux, légumineuses, légumes, fourrages) sont affectées et leur rendement peut s'en trouver réduit, même lorsque la densité du peuplement est relativement faible. L'espèce tolère une vaste gamme de sols et une teneur en eau variable, et peut former des peuplements denses dans les habitats perturbés, où la production abondante de semences, la levée indéfinie et des effets allélopathiques accroissent sa compétitivité. Bien que l'espèce tolère maints herbicides de diverses classes, on peut lutter efficacement contre elle en choisissant soigneusement le moment des applications et en fractionnant celles-ci.

Date de modification :