Effects of Arbuscular Mycorrhizal Fungal Inoculation and Phosphorous Addition on Maize Photosynthesis and Growth in a Reclaimed Soil of Mining Area.

Hao, X.J., Hong, J.P., Zhang, T.Q., Li, J.R., Gao, W.J., et Zheng, Z.M. (2014). « Effects of Arbuscular Mycorrhizal Fungal Inoculation and Phosphorous Addition on Maize Photosynthesis and Growth in a Reclaimed Soil of Mining Area. », Communications in Soil Science and Plant Analysis, 45(18), p. 2413-2428. doi : 10.1080/00103624.2014.912295  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans les cultures établies sur des terres perturbées par l’exploitation minière, il est possible d’améliorer la croissance des plantes ainsi que leur utilisation du phosphore (P) et de l’eau grâce à l’inoculation de champignons mycorhiziens à arbuscules (CMA). Nous avons évalué les effets des CMA et de la fertilisation phosphorée sur l’utilisation du P et de l’eau par le maïs et la croissance de cette plante dans un lœss perturbé par l’exploitation minière. Par rapport au traitement sans CMA, le traitement avec CMA a entraîné une hausse de la teneur en P des pousses de 16,7 %, de la teneur en P des racines de 72,9 %, du taux de photosynthèse nette (Pn) de 12,2 % et de l’efficacité d’utilisation du P de 44,3 %. Avec ou sans CMA, la teneur en P du maïs a augmenté de façon linéaire avec l’augmentation de la dose de P appliquée, alors que la colonisation des racines, le Pn et la biomasse des pousses a augmenté de façon quadratique avec l'augmentation de cette dose. La valeur des paramètres associés à la photosynthèse a diminué avec l’augmentation de la dose de P appliquée, mais cette diminution était moins marquée en présence de CMA qu’en leur absence. L’efficacité d’utilisation de l’eau a augmenté de façon linéaire avec l’augmentation de la dose de P appliquée, mais cette augmentation était moindre en présence de CMA. L’inoculation de CMA a favorisé la croissance du maïs et a réduit la dépendance de la culture à l’apport d’engrais phosphoré.

Date de modification :