Évaluation de la variation et des liens génétiques des populations de Puccinellia nuttalliana avec des marqueurs AFLP.

Liu, Y., Fu, Y.B., et Coulman, B.E. (2013). « Évaluation de la variation et des liens génétiques des populations de Puccinellia nuttalliana avec des marqueurs AFLP. », Canadian Journal of Plant Science, 93(6), p. 1097-1104. doi : 10.4141/cjps2013-157  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La puccinellie de Nuttall [Puccinellia nuttalliana (Shultes) Hitchc.] est une espèce indigène d'Amérique du Nord, bien connue pour sa tolérance au sel. On sait toutefois peu de choses sur la diversité génétique des peuplements naturels. Les auteurs ont recouru à des marqueurs obtenus par polymorphisme de longueur de fragments amplifiés (AFLP) pour préciser les liens entre les populations et comparer la variance de 23 d'entre elles, échantillonnées dans les grandes plaines du Canada. Cinq paires d'amorces AFLP ont été employées pour examiner 15 génotypes (cinq jeux de plants de demi-fratrie) de chaque population, et chaque échantillon a révélé 185 bandes AFLP polymorphes. La fréquence de ces bandes varie de 0,02 à 0,99, pour une moyenne de 0,60. L'analyse de la variance moléculaire indique que plus de 96 % de la variation AFLP totale se retrouve à l'intérieur des populations. Ces dernières ne sont pas très différenciées puisque 4 % seulement de la variation AFLP totale se retrouve entre les différentes populations. Le test de Mantel révèle une corrélation faible mais significative entre l’écart génétique et l’éloignement géographique (r=0,29, P=0,024). Suit une discussion concernant les implications de ces résultats sur la conservation de P. nuttalliana, l’échantillonnage du matériel génétique et le développement de cultivars.

Date de modification :