Knockout of AtMEK1 enhances salt tolerance and modifies metabolic activities in Arabidopsis.

Conroy, C., Ching, J., Gao, Y., Wang, X.-J., Rampitsch, C., et Xing, T. (2013). « Knockout of AtMEK1 enhances salt tolerance and modifies metabolic activities in Arabidopsis. », Plant Signaling & Behavior, 8(5: e24206), p. 1-10. doi : 10.4161/psb.24206  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les voies MAPK (mitogen-activated protein kinase) constituent un mécanisme de régulation essentiel du développement des végétaux. La capacité de rapidement activer ou désactiver ces voies en réponse aux conditions changeantes aide les plantes à s’adapter aux modifications de leur environnement. L’AtMKK1 est une kinase de réponse au stress qui peut activer trois des protéines MAPK (AtMPK3, AtMPK4 et AtMPK6). Afin de préciser le mode d’action de cette kinase, nous avons entrepris plusieurs essais visant à examiner la réponse de l’AtMKK1 au stress salin, à l’aide de sujets mutants à protéine AtMKK1 inactivée par knock-out (mutants KO). Nous avons constaté que les mutants KO toléraient les salinités élevées, tant au cours de la germination qu’à l’état adulte. Une analyse protéomique a révélé que les concentrations de sous-unité α de l’H+-ATPase mitochondriale, de NADH déshydrogénase mitochondriale et de formate déshydrogénase mitochondriale augmentaient chez les mutants KO en présence d’une salinité élevée. La concentration de formate déshydrogénase a été confirmée par immunobuvardage et au moyen d’essais enzymatiques. Nous discutons enfin du rôle possible de ces enzymes dans la tolérance au sel.

Date de modification :