Preharvest exposure to UV-C radiation: impact on strawberry fruit quality.

Xie, Z., Charles, M.T., Charlebois, D., Rolland, D., Roussel, D., Deschênes, M., Dubé, C., Khanizadeh, S., et Fan, J. (2015). « Preharvest exposure to UV-C radiation: impact on strawberry fruit quality. », Acta Horticulturae (ISHS), 1079, p. 589-592.

Résumé

Le prolongement de la saison de production de fraises grâce à la culture en abris-serres ou en serres peut permettre l’accès à des marchés à créneaux. Cependant, le maintien d’une protection phytosanitaire adéquate dans ces milieux confinés peut s’avérer très difficile dans le cas de la production biologique, qui interdit le recours à des pesticides chimiques efficaces. Les traitements physiques peuvent offrir une solution de rechange valable pour la lutte contre les organismes nuisibles dans les cultures biologiques. Ainsi, il a été démontré que l’utilisation de doses hormétiques de rayonnement UV-C permettait d’activer les mécanismes de défense innés des plantes et ralentissait le mûrissement et la sénescence dans les systèmes postrécoltes. On manque toutefois d’information sur les effets possibles de ce traitement sur les plantes en croissance et la qualité des fruits. Dans le cadre de la présente étude, des fraisiers ‘Charlotte’ ont été exposés de façon répétée à des rayons UV-C (60 mJ/cm2) durant leur croissance, du stade de la floraison à celui de la maturité commerciale des fruits. Les fruits ont été cueillis à maturité et soumis à une évaluation des paramètres de qualité (fermeté, couleur, anthocyanes et acide ellagique). Nous analysons les valeurs supérieures obtenues pour le degré de fermeté et la teneur en acide ellagique par rapport à l’incidence possible du rayonnement UV-C sur le ralentissement du mûrissement et de la sénescence, observés chez d’autres fruits traités après la récolte.

Date de modification :