Effect of conservational and conventional tillage on soil water storage, water use efficiency and productivity of corn and soybean in Northeast China.

Li, S., Zhang, X., Yang, J.Y., et Drury, C.F. (2013). « Effect of conservational and conventional tillage on soil water storage, water use efficiency and productivity of corn and soybean in Northeast China. », Acta Agriculturae Scandinavica, Section B - Plant Soil Science, 63(5), p. 383-394. doi : 10.1080/09064710.2012.762803  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les principaux facteurs ayant une incidence sur la production agricole dans le nord-est de la Chine sont les faibles précipitations au printemps et les pertes élevées d’eau du sol par évaporation en été. Ces deux facteurs contribuent à la faible efficacité d’utilisation de l’eau du sol. Notre objectif était d’évaluer les effets à long terme des régimes de culture sans travail du sol (NT), avec travail du sol réduit (RT) et avec travail du sol classique (CT) sur le stockage d’eau dans le sol, l’efficacité d’utilisation de l’eau du sol et le rendement du maïs et du soja dans le nord-est de la Chine, de 2009 à 2011. La teneur en eau du sol a été plus élevée en régime NT qu’en régime CT, surtout dans la couche superficielle de 0 à 30 cm. Le stockage d’eau dans le sol a été plus faible au printemps et à l’automne et plus élevé en été, et il a varié en fonction des précipitations et des régimes de travail du sol. La valeur la plus élevée pour le stockage d’eau dans le sol a été obtenue avec le régime NT et la valeur la plus faible, avec le régime CT, le régime RT ayant produit des valeurs intermédiaires dans la couche superficielle de 0 à 30 cm. L’indice foliaire a été plus élevé en régime CT qu’en régimes RT et NT pour le maïs, mais il a été plus élevé en régime RT qu’en régimes CT et NT pour le soja. L’évapotranspiration durant la saison de culture a été plus élevée en régime NT et en régime RT qu’en régime CT pour les deux années de culture du maïs (2009 et 2011), mais aucune différence n’a été observée pour l’année de culture du soja (2010). L’efficacité d’utilisation de l’eau dépendait fortement des conditions météorologiques (baisse de 64 % durant l’année pluvieuse) et variait également en fonction des régimes de travail du sol : les régimes CT et RT ont présenté des valeurs supérieures de 36 et de 15 % à celles du régime NT en 2009, mais aucune différence n’a été notée pour les autres années. Nous concluons que le régime RT constitue un bon compromis pour le soja et pour le maïs, car il est associé à un rendement économique supérieur pour le producteur. Il sera nécessaire d’effectuer d’autres recherches pour comparer les effets des méthodes anti-érosives de travail du sol sur l’efficacité d’utilisation de l’eau et le rendement économique dans d’autres régions du nord-est de la Chine.

Date de modification :