The relationship between morphological and behavioural mimicry in hover flies (Diptera: Syrphidae).

Penney, H.D., Hassall, C., Skevington, J.H., Lamborn, B., et Sherratt, T.N. (2014). « The relationship between morphological and behavioural mimicry in hover flies (Diptera: Syrphidae). », American Naturalist, 183(2), p. 281-289. doi : 10.1086/674612  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les mimes comestibles (batésiens) de modèles non comestibles peuvent recourir au mimétisme comportemental pour compenser la facilité avec laquelle ils peuvent être discriminés visuellement ou pour amplifier une ressemblance morphologique déjà étroite. Nous avons examiné ces prédictions bien différentes en évaluant le comportement de 57 espèces de syrphes mimétiques (Diptera: Syrphidae) capturées en milieu naturel et en quantifiant leur similarité morphologique à une gamme d’hyménoptères susceptibles de leur servir de modèles. Nous avons construit une phylogénie adaptée aux syrphes pour tenir compte du potentiel manque d’indépendance dû à une histoire évolutive commune. Les syrphes recourant au mimétisme comportemental (feinte de piqûre, agitation des pattes ou ondulation des ailes) étaient toutes des mimes de guêpes de grande taille appartenant aux genres Spilomyia et Temnostoma. Si tous les mimes comportementaux évalués étaient de bons mimes morphologiques, tous les bons mimes n’étaient pas nécessairement des mimes comportementaux. Bien que les comportements aient au fil de l’évolution accru l’efficacité du mimétisme morphologique, ils ne profitent pas à tous les bons mimes.

Date de modification :