Phenotypic and genetic relationships of feeding behavior with feed intake, growth performance, feed efficiency, and carcass merit traits in Angus and Charolais steers.

Chen, L., Mao, F., Crews, Jr., D.H., Vinsky, M.D., et Li, C. (2014). « Phenotypic and genetic relationships of feeding behavior with feed intake, growth performance, feed efficiency, and carcass merit traits in Angus and Charolais steers. », Journal of Animal Science, 92(3), p. 974-983. doi : 10.2527/jas.2013-6926  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons analysé les caractères suivants liés au comportement alimentaire : durée quotidienne des repas (DR), temps passé la tête baissée (TTB) à s’alimenter chaque jour, durée moyenne des repas (DR_M), temps moyen passé la tête baissée à s’alimenter (TTB_M), fréquence des repas (FR) et vitesse d’alimentation (VA). Ces analyses nous ont permis d’estimer les corrélations phénotypiques et génétiques entre ces caractères et la prise alimentaire, la performance de croissance, la consommation alimentaire résiduelle (CAR), l’examen aux ultrasons des carcasses et leur valeur chez des bouvillons à l’engraissement de race Angus et Charolais. L’héritabilité estimée des caractères DR, TTB, DR_M, TTB_M, FR et VA était de 0,27 ± 0,09 (erreur type), 0,25 ± 0,09, 0,19 ± 0,06, 0,11 ± 0,05, 0,24 ± 0,08 et 0,38 ± 0,10, respectivement, chez les bouvillons Angus, et de 0,49 ± 0,12, 0,38 ± 0,11, 0,31 ± 0,09, 0,29 ± 0,10, 0,43 ± 0,11 et 0,56 ± 0,13, respectivement chez les bouvillons Charolais. Tant chez les Angus que les Charolais, les corrélations phénotypiques (0,17 ± 0,06 à 0,32 ± 0,04) et génétiques (0,29 ± 0,17 à 0,54 ± 0,18) entre la DR et le TTB et la CAR étaient relativement plus élevées qu’avec les autres caractères liés au comportement alimentaire que nous avons étudiés, ce qui semble indiquer que la FR et le TTB pourraient servir d’indicateurs dans l’évaluation de la variation de la CAR. Dans l’ensemble, les corrélations phénotypiques se sont révélées faibles entre les caractères liés au comportement alimentaire et les caractères associés à la valeur de la carcasse et à l’examen de celle-ci aux ultrasons. Toutefois, les corrélations génétiques estimées entre les caractères liés au comportement alimentaire et certains caractères liés aux dépôts de matières grasses étaient modérées à modérément fortes, bien que d’ampleur ou de signe différents entre les bouvillons Angus et Charolais, ce qui reflète probablement la différence entre les types biologiques. Il y a eu peu d’études sur l’estimation des paramètres génétiques comprenant des caractères liés au comportement alimentaire chez les bovins de boucherie, et il faut pousser davantage la recherche pour mieux comprendre les relations entre le comportement alimentaire et la prise alimentaire, la croissance, l’utilisation des aliments ainsi que les caractères liés à la valeur de la carcasse, notamment chez les différents types biologiques de bovins.

Date de modification :