Pachybrachis (Coleoptera, Chrysomelidae, Cryptocephalinae) of Eastern Canada

Barney, J.B., LeSage, L., et Savard, K. (2013). « Pachybrachis (Coleoptera, Chrysomelidae, Cryptocephalinae) of Eastern Canada », ZooKeys, 332, p. 95-176. doi : 10.3897/zookeys.332.4753  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les auteurs traitent des 17 espèces de Pachybrachis présentes dans l’est du Canada [Ontario (ON), Québec (QC), Nouveau-Brunswick (NB), Nouvelle-Écosse (NS), Île-du-Prince-Édouard (PE)]. Deux espèces en provenance de l’extrême sud de l’Ontario sont nouvelles pour le pays: P. cephalicus Fall et P. luctuosus Suffrian. Quatre espèces représentent de nouvelles mentions provinciales: P. cephalicus (ON), P. luctuosus (ON, QC), P. obsoletus Suffrian (NB) et P. peccans (PE). La clé d’identification des espèces de l’est du Canada s’appuie sur de nombreuses illustrations en plus d’inclure des cartes de répartition et les associations avec les plantes. Trois espèces se répartissent du sud de l’ON jusqu’à au moins l’une ou l’autre des provinces Maritimes (P. nigricornis (Say), P. obsoletus Suffrianet P. peccans Suffrian). Six espèces sont limitées aux rives des Grands-Lacs (Érié, Michigan et Ontario), du fleuve Saint-Laurent et des grandes rivières (des Outaouais, Saguenay) sans atteindre le centre et le nord de l’ON et du QC (P. bivittatus (Say), P. hepaticus (F. E. Melsheimer), P. othonus (Say), P. pectoralis (F. E. Melsheimer), P. spumarius Suffrianet P. trinotatus (F. E. Melsheimer)). Cinq, parmi les sept espèces rares, proviennent exclusivement du sud de l’ON (P. calcaratus, P. cephalicus, P. luridus (Fabricius), P. subfasciatus (J. E. LeConte) et P. tridens (F. E. Melsheimer)), alors que les deux autres possèdent, en outre, une population disjointe au QC (P. atomariuset P. luctuosus). Une espèce, présente seulement en Estrie (QC), se trouve à la limite septentrionale de sa répartition dans l’est des États-Unis (P. m-nigrum (F. E. Melsheimer)). Aucune espèce, parmi lesPachybrachis étudiés, n’est arctique, subarctique ou boréale, mais toutes présentent des affinités méridionales. Aucun spécimen en provenance de Terre-Neuve et du Labrador n’a été observé. Les espècesPachybrachis atomarius, P. calcaratus, P. luridus, P. subfaciatus et P. tridens n’ont pas été vues depuis les 30–70 dernières années de sorte qu’elles sont probablement disparues de la faune de l’Est du Canada.

Date de modification :