Review of Apanteles sensu stricto (Hymenoptera, Braconidae, Microgastrinae) from Area de Conservación Guanacaste, northwestern Costa Rica, with keys to all described species from Mesoamerica.

Fernández-Triana, J.L., Whitfield, J.B., Rodriguez, J.J., Smith, A.H., Janzen, D.H., Hallwachs, W., Hajibabaei, M., Burns, J.M., Solis, M.A., Brown, J., Cardinal, S., Goulet, H., et Hebert, P.D.N. (2014). « Review of Apanteles sensu stricto (Hymenoptera, Braconidae, Microgastrinae) from Area de Conservación Guanacaste, northwestern Costa Rica, with keys to all described species from Mesoamerica. », ZooKeys, 383, p. 1-565. doi : 10.3897/zookeys.383.6418  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Plus d’un demi-million de chenilles de Lépidoptères ont été capturées sur le terrain et élevées, et leurs parasitoïdes ont été identifiés et caractérisés d’après leur code-barres génétique sur une période de 34 ans dans l’Area de Conservación de Guanacaste (ACG), dans le nord-ouest du Costa Rica. Les informations recueillies dans le cadre de ce projet toujours en cours constituent la meilleure base de données régionale au monde pour étudier la taxinomie et la gamme d’hôtes des parasitoïdes de chenilles. Chez les Hyménoptères, les Microgastrinae (Braconidae) forment la sous-famille de parasitoïdes la plus diversifiée et la plus communément rencontrée. Plusieurs centaines d’espèces ont été distinguées à ce jour, mais presque toutes demeurent à décrire. Dans le présent article, nous réévaluons les limites du genre Apanteles sensu stricto, nous décrivons 186 nouvelles espèces obtenues de plus de 3 200 chenilles parasitées de centaines d’espèces de Lépidoptères récoltées dans l’ACG et nous présentons des clés permettant d’identifier la totalité des 205 espèces mésoaméricaines décrites du genre Apanteles, dont 19 espèces avaient déjà été décrites antérieurement. Les espèces mésoaméricaines du genre Apanteles sont réparties dans 32 groupes d’espèces, tous nouvellement définis à l’exception de deux. Deux formats de clés taxinomiques sont présentés, soit une version dichotomique classique imprimable et une version interactive électronique (logiciel Lucid 3.5). Pour chaque espèce, nous présentons de nombreuses illustrations, des descriptions générées par ordinateur, des informations sur la répartition et la biologie et les codes à barres (lorsque disponibles). Tous les termes morphologiques sont expliqués en détail et assortis de liens renvoyant au site Web intitulé Hymenoptera Anatomy Ontology. Nous nous sommes fondés sur les codes-barres ADN (établis à partir d’un fragment standard du gène mitochondrial de la cytochrome c oxydase I [COI]), les données disponibles sur la biologie des parasitoïdes (gamme d’hôtes, mode de vie solitaire ou grégaire des larves), divers ratios se rattachant à des caractères morphologiques et la répartition microécologique pour clarifier les limites entre les espèces cryptiques comprises dans un même complexe d’espèces. La justesse des identifications des hôtes d’environ 80 % des espèces de guêpes étudiées nous a permis d’analyser les relations hôtes-parasitoïdes à une échelle régionale. Les principales familles de lépidoptères parasitées par les espèces du genre Apanteles présentes dans l’ACG sont les Hesperiidae, les Elachistidae et les Crambidae. Environ 90 % des espèces de guêpes dont l’hôte ou les hôtes sont connus semblent monophages ou oligophages à divers degrés et parasitent seulement une famille ou, bien souvent, une seule espèce de Lépidoptère. Seulement 15 espèces (9 %) parasitent plus d’une famille, mais un certain nombre de ces présumées espèces sont probablement des complexes d’espèces. Nous avons eu recours à plusieurs sources d’information et à diverses techniques (taxinomie classique, analyse moléculaire, logiciels, données sur la biologie et la répartition géographique) pour accélérer la découverte et la description de ces nouvelles espèces au sein d’un groupe aussi diversifié que le genre Apanteles. Les nouveaux actes taxinomiques et nomenclaturaux suivants sont proposés. Quatre espèces antérieurement rangées dans le genre Apanteles sont transférées dans d’autres genres de Microgastrinae : Dolichogenidea hedyleptae (Muesebeck, 1958) comb. n., Dolichogenidea politiventris(Muesebeck, 1958) comb. n., Rhygoplitis sanctivincenti (Ashmead, 1900) comb. n., et Illidops scutellaris (Muesebeck, 1921) comb. rev. Une espèce européenne considérée comme un homonyme secondaire d’une espèce mésoaméricaine est transférée du genre Apanteles à un autre genre : Iconella albinervis (Tobias, 1964) stat. rev. Le nom Apanteles albinervican Shenefelt, 1972, est un nom de remplacement non valide pour Apanteles albinervis (Cameron, 1904) stat. rev., et en conséquence, ce dernier nom est rétabli comme valide. Les 186 espèces suivantes, toutes rangées dans le genre Apanteles et nommées par Fernández-Triana, sont décrites comme des espèces nouvelles : adelinamoralesae, adrianachavarriae, adrianaguilarae, adrianguadamuzi, aichagirardae, aidalopezae, albanjimenezi, alejandromasisi, alejandromorai, minorcarmonai, alvarougaldei, federicomatarritai, anabellecordobae, rostermoragai, anamarencoae, anamartinesae, anapiedrae, anariasae, andreacalvoae, angelsolisi, arielopezi, bernardoespinozai, bernyapui, bettymarchenae, bienvenidachavarriae, calixtomoragai, carloscastilloi, carlosguadamuzi, eliethcantillanoae, carlosrodriguezi, carlosviquezi, carloszunigai, carolinacanoae, christianzunigai, cinthiabarrantesae, ciriloumanai, cristianalemani, cynthiacorderoae, deifiliadavilae, dickyui, didiguadamuzi, diegoalpizari, diegotorresi, diniamartinezae, duniagarciae, duvalierbricenoi, edgarjimenezi, edithlopezae, eduardoramirezi, edwinapui, eldarayae, erickduartei, esthercentenoae, eugeniaphilipsae, eulogiosequeira, felipechavarriai, felixcarmonai, fernandochavarriai, flormoralesae, franciscopizarroi, franciscoramirezi, freddyquesadai, freddysalazari, gabrielagutierrezae, garygibsoni, gerardobandoi, gerardosandovali, gladysrojasae, glenriverai, gloriasihezarae, guadaluperodriguezae, guillermopereirai, juanmatai, harryramirezi, hectorsolisi, humbertolopezi, inesolisae, irenecarrilloae, isaacbermudezi, isidrochaconi, isidrovillegasi, ivonnetranae, jairomoyai, javiercontrerasi, javierobandoi, javiersihezari, jesusbrenesi, jesusugaldei, jimmychevezi, johanvargasi, jorgecortesi, jorgehernandezi, josecalvoi, josecortesi, josediazi, josejaramilloi, josemonteroi, joseperezi, joserasi, juanapui, juancarrilloi, juangazoi, juanhernandezi, juanlopezi, juanvictori, juliodiazi, juniorlopezi, keineraragoni, laurahuberae, laurenmoralesae, leninguadamuzi, leonelgarayi, lilliammenae, lisabearssae, luciariosae, luisbrizuelai, luiscanalesi, luiscantillanoi, luisgarciai, luisgaritai, luishernandezi, luislopezi, luisvargasi, manuelarayai, manuelpereirai, manuelriosi, manuelzumbadoi, marcobustosi, marcogonzalezi, marcovenicioi, mariachavarriae mariaguevarae, marialuisariasae, mariamendezae, marianopereirai, mariatorrentesae, sigifredomarini, marisolarroyoae, marisolnavarroae, marvinmendozai, mauriciogurdiani, milenagutierrezae, monicachavarriae, oscarchavesi, osvaldoespinozai, pablotranai, pabloumanai, pablovasquezi, paulaixcamparijae, luzmariaromeroae, petronariosae, randallgarciai, randallmartinezi, raulacevedoi, raulsolorsanoi, wadyobandoi, ricardocaleroi, robertmontanoi, robertoespinozai, robertovargasi, rodrigogamezi, rogerblancoi, rolandoramosi, rolandovegai, ronaldcastroi, ronaldgutierrezi, ronaldmurilloi, ronaldnavarroi, ronaldquirosi, ronaldzunigai, rosibelelizondoae, ruthfrancoae, sergiocascantei, sergioriosi, tiboshartae, vannesabrenesae, minornavarroi, victorbarrantesi, waldymedinai, wilbertharayai, williamcamposi, yeissonchavesi, yilbertalvaradoi, yolandarojasae, hazelcambroneroae, zeneidabolanosae.

Date de modification :