Effect of Corn Dried Distiller Grains with Soluble (DDGS) in Dairy Cow Diets on Manure Bioenergy Production Potential.

Massé, D.I., Jarret, G., Benchaar, C., et Saady, N.M.C. (2014). « Effect of Corn Dried Distiller Grains with Soluble (DDGS) in Dairy Cow Diets on Manure Bioenergy Production Potential. », Animals, 4(1), p. 82-92. doi : 10.3390/ani4010082  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Cette étude visait principalement à obtenir des données scientifiques pertinentes sur le potentiel bioénergétique du fumier de bovins laitiers recevant différentes quantités de drêches et solubles de distillerie du maïs séchées (DSDS). Trois rations contenant différentes concentrations de DSDS ont été préparées : 0 % DSDS (DSDS0; ration témoin), 10 % DSDS (DSDS10) et 30 % DSDS (DSDS30). La production de bioénergie a été mesurée chez des psychrophiles (25 ± 1 °C) dans des digesteurs en série à alimentation discontinue de 3 g DCO L1•day1 pendant deux semaines, suivies d’une période de réaction de deux semaines. Comparativement à la ration témoin, l’ajout de DSDS10 et de DSDS30 à la ration des vaches laitières a entraîné des augmentations de la quantité de matières grasses excrétées dans le fumier liquide de 29 % et 70 %, respectivement. L’ajout de DSDS30 a augmenté la production quotidienne de matières fécales et de fumier liquide de 15 % et 11 %, respectivement. L’incorporation de DSDS30 à la ration a aussi entraîné une augmentation des quantités quotidiennes de matière sèche, de solides volatils, de fibres insolubles dans les détergents neutres (NDF) et acides (ADF), ainsi que de la quantité d’hémicellulose de 18 %, 18 %, 30 %, 15 % et 53 %, respectivement. Même si l’ajout de DSDS n’a pas influé de manière significative sur la production de CH4 par kg de solides volatils, l’ajout de DSDS30 a entraîné une augmentation de la production quotidienne de CH4 de 14 % par vache en comparaison de la ration témoin.

Date de modification :