The implications of climate change for positive contributions of invertebrates to world agriculture.

Cock, M.J.W., Biesmeijer, J.C., Cannon, R.J.C., Gerard, P.J., Gillespie, D.R., Jiménez, J.J., Lavelle, P.M., et Raina, S.K. (2013). « The implications of climate change for positive contributions of invertebrates to world agriculture. », CAB Reviews: Perspectives in Agriculture, Veterinary Science, Nutrition and Natural Resources, 8(28), p. 1-48. doi : 10.1079/PAVSNNR20138028  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les invertébrés terrestres jouent un rôle majeur dans la dynamique trophique des agroécosystèmes. Des changements subtils dans la composition des communautés et dans les interactions entre des espèces appartenant à différents niveaux trophiques de même que le rôle des ingénieurs écologiques peuvent modifier de façon marquée l’incidence des invertébrés sur la productivité des plantes dans les systèmes agricoles. Dans le cadre de notre étude, nous analysons les effets des changements climatiques sur certains invertébrés des systèmes agricoles et la possibilité pour ces invertébrés de s’adapter ou de se déplacer. Tous les systèmes terrestres (y compris les forêts et les pâturages) sont considérés, l’accent étant toutefois mis sur les systèmes de production agricole. Notre étude porte essentiellement sur des organismes entiers (plutôt que sur des données génétiques) qui jouent un rôle important dans les agroécosystèmes. Nous débutons par un survol des connaissances actuelles à propos de l’incidence des changements climatiques sur les invertébrés. Compte tenu de la grande biodiversité des invertébrés associés aux agroécosystèmes, nous nous concentrons ensuite trois groupes clés : les invertébrés du sol, les agents de lutte biologique et les pollinisateurs. Notre étude ayant mis en lumière différentes lacunes dans la recherche, il n’est pas encore possible de tirer de conclusions précises concernant l’incidence des changements climatiques sur certains éléments des ressources génétiques des invertébrés dans le domaine de l’agriculture. Selon les données disponibles, trois hypothèses générales peuvent être formulées. Premièrement, il est probable que les changements climatiques perturberont à des degrés divers le rôle et l’utilisation des invertébrés en agriculture, et plus particulièrement en agriculture durable, même si la nature précise des perturbations n’est pas encore connue. Deuxièmement, en l’absence d’intervention, ces perturbations entraîneront des pertes de production, surtout dans le domaine de l’agriculture durable; l’ampleur de ces pertes n’est toutefois pas encore connue. Troisièmement, l’ampleur de certaines pertes justifiera les interventions visant à faciliter l’adaptation des invertébrés; les méthodes à utiliser et les politiques devant faciliter ces interventions ne sont pas encore établies.

Date de modification :