Mamestra configurata nucleopolyhedrovirus-A transcriptome from infected host midgut.

Donly, B.C., Theilmann, D.A., Hegedus, D.D., Baldwin, D., et Erlandson, M.A. (2014). « Mamestra configurata nucleopolyhedrovirus-A transcriptome from infected host midgut. », Virus Genes, 48(1), p. 174-183. doi : 10.1007/s11262-013-0986-z  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le processus d’infection d’un insecte par un baculovirus comporte deux étapes distinctes, soit l’infection initiale du mésentéron de l’hôte par des virions issus des corps d’inclusion et l’infection subséquente des autres tissus par des virus bourgeonnés. La grande majorité des études du processus d’infection menées à ce jour ont porté sur des cultures de cellules et des virus bourgeonnés reproduisant la phase systémique de l’infection. Notre étude est l’une des premières à examiner l’expression des gènes d’un baculovirus dans les cellules du mésentéron infectées par des virions issus des corps d’inclusion. Nous avons centré notre attention sur la phase initiale critique de l’infection in vivo de chenilles de M. configurata par le nucléopolyédrovirus-A du M. configurata, et nous avons eu recours à la PCR quantitative (qPCR) et au séquençage aléatoire global du transcriptome (RNAseq) pour mesurer l’expression des gènes viraux dans les cellules du mésentéron des chenilles infectées. Un chevauchement important a été noté parmi les gènes précoces détectés par chacune des méthodes, qui incluaient des gènes précoces connus ainsi que des gènes uniques au MacoNPV-A et des gènes de fonction inconnue. Les données du séquençage ont également mis en évidence, parmi les cadres de lecture ouverts, toute une gamme de niveaux d’expression qui ne pouvaient être mesurés par qPCR. Cette série de données fournit une première analyse transcriptomique du génome entier des gènes viraux requis pour l’infection virale in vivo et procure le fondement nécessaire à l’analyse fonctionnelle de gènes particuliers susceptibles d’influer de façon critique sur l’infectivité des baculovirus au niveau du mésentéron ainsi que sur la gamme d’hôtes.

Date de modification :