Distribution of Phenolic Components and their Antioxidant Capacity in Strawberries.

Wang, Y., Charles, M.T., Dong, W., Dubé, C., et Khanizadeh, S. (2014). « Distribution of Phenolic Components and their Antioxidant Capacity in Strawberries. », Journal of Food Research, 3(2), p. 54-60. doi : 10.5539/jfr.v3n2p54  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons analysé la partie supérieure et la partie inférieure de fraises des cultivars ‘Chambly’ et ‘LL0220-10’, pour en déterminer la teneur en composés phénoliques totaux, par la méthode Folin–Ciocalteu, la composition en composés phénoliques, par chromatographie en phase liquide haute performance, et la capacité antioxydante totale, par une épreuve de type FRAP (ferric reducing/antioxidant power). Nous avons observé une interaction significative (p < 0,05) entre les parties examinées et les cultivars. La teneur en composés phénoliques était plus élevée dans la partie inférieure de la fraise que dans sa partie supérieure chez ‘Chambly’, alors qu’elle la même dans les deux parties de la fraise chez ‘LL0220-10’. Les anthocyanes constituaient le plus important groupe de composés phénoliques, avec 83,53 % de la teneur totale en composés phénoliques. Ces données constituent un pas en avant dans l’établissement d’une corrélation entre l’anatomie des fraises et leur composition chimique et pourraient être utiles pour la mise au point de nouveaux cultivars de fraisiers à résistance améliorée aux maladies.

Date de modification :