Transport of Residual Nitrogen and Carbon through Intact Soil Cores Amended with Stockpiled Feedlot Manure with Wood-Chip or Straw Bedding.

Miller, J.J., Beasley, B.W., Drury, C.F., Hao, X., et Larney, F.J. (2013). « Transport of Residual Nitrogen and Carbon through Intact Soil Cores Amended with Stockpiled Feedlot Manure with Wood-Chip or Straw Bedding. », Journal of Environmental Quality, 42(6), p. 1881-1888. doi : 10.2134/jeq2013.02.0061  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

On ne connaît pas les répercussions environnementales du remplacement de la paille par des copeaux de bois, comme matériel de litière, quant au transport et au lessivage d’azote (N) et de carbone (C) à partir du fumier produit par les parcs d’engraissement. La présente étude visait principalement à déterminer si le transport de N total, de N organique total, de N nitrique et de C organique non purgeable (CONP) vers les eaux subsuperficielles, à partir des sols amendés au fumier de parc d’engraissement, est moins prononcé lorsque le fumier est combiné à des copeaux de bois plutôt qu’à de la paille. Un deuxième objectif était de comparer le transport de N et de CONP selon que des amendements organiques ou des engrais inorganiques sont employés. Nous avons appliqué du fumier stocké en tas (FST) avec litière de copeaux de bois (FST-CB) ou de paille d’orge (FST-PO), à raison de 39 Mg (poids sec) ha‑1, ainsi qu’un engrais inorganique (EI), à raison de 100 kg N ha‑1, chaque année pendant 13 ans, à un sol de loam argileux, dans le cadre d’essais répétés menés dans des champs du sud de l’Alberta, au Canada. Nous avons prélevé des carottes de sol intact au cours de l’automne 2011 (profondeur de 0 à 30 cm) pour les trois traitements, puis nous avons extrait le N et le CONP résiduels des carottes, par élution. Nous avons également mesuré la teneur en N total, en N organique total et en CONP d’échantillons d’effluent filtré (1,0 μm) qui étaient principalement constitués de la fraction dissoute mais renfermaient également du N et du C sous forme de petites particules. La concentration maximale, la concentration moyenne pondérée en fonction du débit et la perte massique de N total, de N organique total, de N nitrique et de CONP étaient significativement (P ≤ 0,05) plus faible, de 35 à 86 %, dans le cas du FST-CB que dans celui du FST-PO. Le taux moyen de récupération était aussi significativement plus faible dans le cas du FST-CB que dans celui du FST-PO, de 0,07 à 8 % (en différence absolue). Les traitements FST-CB et EI ont eu des effets semblables sur le transport de ces substances, mais le transport de solutés était plus élevé dans le cas du FST-PO que dans celui de l’EI. L’application de fumier stocké en tas avec litière de copeaux de bois plutôt que de paille peut constituer une pratique d’exploitation bénéfique, car elle permet de réduire le risque de transport et de lessivage du CONP et de diverses fractions du N.

Date de modification :