The research legacy of Peter J. Wood.

Tosh, S.M. (2013). « The research legacy of Peter J. Wood. », Bioactive Carbohydrates and Dietary Fibre, 2(2), p. 170-180. doi : 10.1016/j.bcdf.2013.10.003  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Peter Wood a été un chercheur exceptionnel qui a contribué à établir le fondement de notre compréhension des bénéfices pour la santé des fibres solubles. En tant que chimiste des hydrates de carbone, il a développé des méthodes pour caractériser les polysaccharides et les a utilisées pour mieux comprendre la structure et le comportement des (1→3)(1→4)-β-D-glucanes des céréales. Avec ses collaborateurs, il a mis en évidence la distribution de ces β-glucanes à liaisons mixtes dans les grains de céréales et les produits alimentaires. Il a étudié le comportement des β-glucanes en solution et a montré que, comme d’autres polymères de masse moléculaire élevée, ils avaient un comportement de fluidification et que leur viscosité augmentait exponentiellement avec la concentration. Au moyen de la chromatographie d’exclusion sur gel, avec détection du calcofluor en sortie de colonne, Peter a été en mesure de déterminer la distribution des masses moléculaires des β-glucanes dans des extraits non purifiés. Il a étudié les différences entre les structures fines des β-glucanes de l’avoine, de l’orge, du seigle et du blé et a montré que ces différences ont une influence sur les propriétés de gélification de ces polymères. Il a été à l’origine de collaborations multidisciplinaires pour étudier comment les caractéristiques physico-chimiques des β-glucanes de l’avoine ont une influence sur leur capacité à atténuer les niveaux de glucose sanguin post-prandial et à abaisser les concentrations de cholestérol dans le sérum. Au moyen d’extraits de gomme d’avoine, que Peter et ses collaborateurs avaient produits, ils ont montré que le β-glucane était le principal composant bioactif du son d’avoine qui affectait les niveaux de cholestérol et de glucose sanguins chez les humains. Une série de tests cliniques a montré que la solubilité et la masse moléculaire du β-glucane de l’avoine étaient modifiées par le traitement des aliments, qui à son tour affectait la bioactivité. Le dévouement de Peter pour une science de l’excellence et son désir d’établir les mécanismes sous-jacents des bénéfices pour la santé des fibres d’avoine nous ont apporté de riches connaissances pour les recherches futures.

Date de modification :