Slowing weed evolution with integrated weed management.

Harker, K.N. (2013). « Slowing weed evolution with integrated weed management. », Canadian Journal of Plant Science, 93(5), p. 759-764. doi : 10.4141/cjps2013-049  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Depuis des millénaires, les adventices évoluent lentement, s'adaptant à un milieu et à des pratiques agricoles qui changent constamment. Les mauvaises herbes progressent désormais beaucoup plus vite à cause des systèmes agricoles qui se répètent et de la vive sélection engendrée par l'emploi des herbicides. La résistance des mauvaises herbes aux désherbants menace dorénavant la pérennité de l'agriculture dans plusieurs pays industrialisés. La lutte intégrée permettrait d'atténuer la pression sélective qui rend les adventices résistantes tout en préservant le rendement des cultures. On préconise de combiner les tactiques optimales de lutte intégrée qui freinent les mauvaises herbes en perturbant le moins possible le sol (non-travail, semis directs), en variant les assolements et en empêchant au maximum les mauvaises herbes d'acquérir des atouts. La recherche a ajouté de nouvelles connaissances sur les méthodes pratiques de lutte intégrée, cependant, malgré les menaces actuelle et immanente de résistance chez d'importantes adventices, la plupart des cultivateurs auront besoin de plus grandes mesures d'encouragement que les incitatifs courants pour adopter pleinement la lutte intégrée dans un proche avenir.

Date de modification :