Effects of pig colonic digesta and dietary fibres on in vitro microbial fermentation profiles.

Ying, X., Gong, J., Goff, D.H., Yu, H., Wang, Q., et Cui, S.W. (2013). « Effects of pig colonic digesta and dietary fibres on in vitro microbial fermentation profiles. », Bioactive Carbohydrates and Dietary Fibre, 1(2), p. 120-130. doi : 10.1016/j.bcdf.2013.03.002  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons étudié les effets des polysaccharides de soja solubles (PSSS) et de la gomme de graines de lin soluble (GLS) sur la production d’acides gras à chaîne courte et d’autres acides ainsi que sur les communautés bactériennes durant la fermentation in vitro par du digestat colique de porc en utilisant de l’inuline comme fibre de référence. Pour ce faire, nous avons prélevé des échantillons de digestat chez des porcs se distinguant par leur âge (2 mois et 7 mois) et leur profil bactérien, déterminé par PCR–DGGE (réaction en chaîne par polymérase–électrophorèse en gel dénaturant), pour en étudier l'effet sur les populations de Lactobacillus et de Bifidobacterium. Comme le digestat des porcs de 7 mois a eu un effet plus manifeste, nous avons retenu ces animaux pour les autres expériences. Dans toutes les cultures contenant des fibres, la production d’acide a augmenté dans une mesure significative par comparaison aux cultures témoins sans fibres. La GLS était moins dégradable que les PSSS et l’inuline par les bactéries du digestat. Les cultures contenant de l’inuline ont surtout produit du lactate, tandis que celles qui contenaient des PSSS ou de la GLS ont essentiellement produit de l’acétate. La GLS semblait favoriser la production de propionate, tandis que les PSSS et l’inuline ont favorisé la production de butyrate. Les analyses par PCR–DGGE et par PCR quantitative ont indiqué que la nature des fibres alimentaires a eu une influence déterminante sur les communautés bactériennes durant la fermentation. L’inuline et les PSSS ont favorisé la multiplication des Bifidobacterium. Les PSSS, contrairement à l’inuline, n’ont pas favorisé les Lactobacillus. Quant à la GLS, elle a favorisé les Bacteroidetes. Étant donné la fermentescibilité des fibres alimentaires et la sélectivité bactérienne, on peut supposer que les fibres alimentaires pourraient avoir des applications dans l’enrichissement des produits alimentaires, mais, vu l’effet que le digestat de porcs d’âges différents a eu sur la fermentation et le microbiote, il y a lieu de prendre en compte l’âge des animaux dans l’étude de la valeur nutritionnelle des fibres alimentaires pour la santé du côlon.

Date de modification :