Modelling the effect of preharvest weather conditions on the incidence of soft scald in ‘Honeycrisp’ apples.

Lachapelle, M., Bourgeois, G., DeEll, J.R., Stewart, K.A., et Séguin, P. (2013). « Modelling the effect of preharvest weather conditions on the incidence of soft scald in ‘Honeycrisp’ apples. », Postharvest Biology and Technology, 85, p. 57-66. doi : 10.1016/j.postharvbio.2013.04.004  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les pommes ‘Honeycrisp’ sont très sensibles à certains troubles physiologiques, comme l’échaudure molle. Notre objectif était de déterminer quels paramètres des conditions météorologiques existant durant le développement des fruits influent sur l’apparition de cette maladie. La sensibilité des pommes ‘Honeycrisp’ à l’échaudure molle a été associée aux conditions météorologiques observées durant des périodes précises de la saison de culture, correspondant à certains stades phénologiques. À l’aide de données météorologiques et de données sur la qualité des fruits recueillies pendant trois saisons (2009­2011) dans trois localités d’Ontario, deux localités du Québec et une localité de Nouvelle-Écosse, et dans quatre localités supplémentaires d’Ontario pour la période 2002–2006, nous avons élaboré un modèle de l’incidence de l’échaudure molle (modèle SSI) afin de pouvoir prédire avant l’entreposage la sensibilité des pommes ‘Honeycrisp’ à la maladie. Le modèle s’appuie essentiellement sur deux variables météorologiques mesurées durant trois sous-périodes du développement des fruits et permet d’établir un indice d’incidence de l’échaudure molle (%) cumulativement, durant la saison de culture, depuis la pleine floraison jusqu’à la récolte. Les conditions ayant entraîné une augmentation de la sensibilité à la maladie des pommes ‘Honeycrisp’ sont les suivantes : conditions relativement humides durant deux stades phénologiques allant respectivement de la pleine floraison à l’atteinte d’un diamètre du fruit de 10 mm (précipitations > 0,5 mm) et de l’atteinte d’un diamètre de 10 mm à celle d’un diamètre correspondant à 50 % de la grosseur finale du fruit (précipitations > 6,0 mm); conditions fraîches (température < 15 °C) depuis la pleine floraison jusqu’à l’atteinte d’un diamètre de 10 mm; et conditions chaudes (température > 20 °C) depuis l’atteinte d’un diamètre correspondant à 50 % de la grosseur finale jusqu’à celle d’un diamètre correspondant à 80 % de la grosseur finale. Les producteurs pourront utiliser le modèle SSI pour établir des stratégies appropriées de mise en marché et d’entreposage des pommes en tenant compte du degré de sensibilité à l’échaudure molle prévu avant l’entreposage.

Date de modification :