Effect of cheese containing gamma-aminobutyric acid-producing lactic acid bacteria on blood pressure in men.

Pouliot-Mathieu, K., Gardner-Fortiera, C., Lemieux, S., St-Gelais, D., Champagne, C.P., et Vuillemard, J.-C. (2013). « Effect of cheese containing gamma-aminobutyric acid-producing lactic acid bacteria on blood pressure in men. », PharmaNutrition, 1(4), p. 141-148. doi : 10.1016/j.phanu.2013.06.003  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’hypertension est l’un des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires les plus importants. La présente étude visait à évaluer l’effet d’un fromage naturellement enrichi en GABA (acide gamma-aminobutyrique) sur la pression sanguine chez les hommes présentant une légère hypertension. Nous avons fabriqué un fromage cheddar expérimental avec un ferment contenant une souche de Lactococcus lactis ssp. lactis productrice de GABA. En tout, 23 hommes âgés de 23 à 63 ans ont consommé chaque jour pendant 12 semaines 50 g du fromage expérimental (contenant 16 mg de GABA) ou un fromage placebo. Nous avons mesuré la pression sanguine, le rythme cardiaque, le poids et le tour de taille aux semaines 0, 2, 4, 6, 8, 10 et 12. La pression systolique et la pression sanguine moyenne ont baissé en réaction à l’intervention (effet temporel; P = 0,048 pour la pression systolique et P = 0,034 pour la pression sanguine moyenne), mais aucune interaction temps-traitement n’a été observée. Chez les hommes ayant consommé le fromage expérimental, la pression sanguine moyenne a baissé de 3,5 ± 2,8 mmHg et la pression systolique, de 5,5 ± 3,9 mmHg. Chez ceux qui ont consommé le fromage placebo, des baisses de 1,6 ± 3,0 mmHg de la pression sanguine moyenne et de 3,6 ± 4,0 mmHg de la pression systolique ont été observées. La consommation de fromage, enrichi ou non en GABA, n’a eu aucun effet significatif sur la pression diastolique.

Date de modification :