Degradation of the minor Fusarium mycotoxin beauvericin by intracellular enzymes of Saccharomyces cerevisiae.

Meca, G., Ritieni, A., Zhou, T., Li, X.-Z., et Mañes, J. (2013). « Degradation of the minor Fusarium mycotoxin beauvericin by intracellular enzymes of Saccharomyces cerevisiae. », Food Control, 33, p. 352-358. doi : 10.1016/j.foodcont.2013.03.035  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La beauvericine (BEA) est un depsipeptide cyclique qui a des effets antibactériens et insecticides. Elle a été découverte chez le champignon Beauveria bassiana, mais elle est également produite par plusieurs souches de Fusarium et est considérée comme un contaminant de plusieurs céréales, dont le maïs, le blé et l’orge. Nous avons examiné la dégradation de la BEA par des enzymes intracellulaires brutes de quatre souches de Saccharomyces cerevisiae : LO9, YE5, A34 et A17. Nous avons incubé une solution modèle ou de la farine de maïs contenant 25 mg/kg de BEA avec les enzymes brutes de chacune des souches de levure et nous avons évalué la réduction de la BEA au moyen de la chromatographie en phase liquide couplée à un détecteur à barrette de diodes (LC–DAD). Les produits formés durant l’incubation ont été identifiés par chromatographie en phase liquide couplée à la spectrométrie de masse à piège ionique linéaire (LC–MS-LIT). Dans la solution modèle, la réduction de la BEA a varié de 83 à 100 %. Dans la farine de maïs traitée avec les enzymes intracellulaires brutes, la dégradation de la BEA a varié de 66 à 91 %. Nous avons identifié un produit résultant de la dégradation de la BEA.

Date de modification :