Fabrication of ultra-light graphene-based gels and their adsorption of methylene blue.

Ma, T., Chang, P.R., Zheng, P., Zhao, F., et Ma, X. (2014). « Fabrication of ultra-light graphene-based gels and their adsorption of methylene blue. », Chemical Engineering Journal, 240, p. 595-600. doi : 10.1016/j.cej.2013.10.077  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons fabriqué des gels monolithiques d’oxyde de graphène (OG), en réseau poreux 3D, en utilisant un procédé simple de congélation de précurseur de gel aqueux, d’échange de solvant et de séchage à l’éthanol. Les feuilles d’OG orienté de manière aléatoire ont été consolidées avec de l’alginate de sodium (AS) réticulé. Le gel d’OG-AS obtenu a été réduit en gel ROG-AS avec du glucose. Les gels OG-AS et ROG-SA avaient de faibles masses volumiques, respectivement de 16,79 et 12,93 mg/cm3. Nous avons étudié les effets du temps de contact et de la température sur l’adsorption du bleu de méthylène (BM) sur les gels. La cinétique d’adsorption correspond aux modèles de pseudo second ordre et de diffusion intra-particulaire. Les données isothermes suivent les modèles de Langmuir et Freundlich. La capacité maximale d’adsorption tirée de l’équation isotherme de Langmuir atteint 833,3 mg/g pour OS-AS, indiquant que c’est un bon adsorbant du BM. Les mécanismes d’adsorption du BM peuvent être différents pour ces deux gels. L’interaction électrostatique est la principale interaction entre les groupes d’OG contenant de l’oxygène en surface négatifs et le BM cationique, mais l’empilement π–π est la principale interaction entre les noyaux aromatiques de ROG SA et les molécules de BM.

Date de modification :