Effect of rest duration on recovery from repeated exercise in near market-weight pigs.

Goumon, S., Brown, J.A., Faucitano, L., Bergeron, R., Crowe, T.G., Connor, M.L., et Gonyou, H.W. (2013). « Effect of rest duration on recovery from repeated exercise in near market-weight pigs. », Journal of Animal Science, 91(12), p. 5859-5867. doi : 10.2527/jas.2012-6184  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le processus de transport peut être considéré comme une succession d’agents stressants, desquels les porcs n’ont pas nécessairement le temps de récupérer avant l’abattage. Dans la présente étude, nous voulions déterminer la mesure dans laquelle le temps de repos (TR) accordé à des porcs quasi au poids de marché, après une première série d’exercices, a nui à leur récupération de séances d’exercice subséquentes. Pour ce faire, nous avons soumis 18 groupes de 3 cochettes à une période d’exercice (Ex1) en leur faisant suivre un parcours de manipulations standard, y compris 2 rampes inclinées à 19°, puis nous les avons gardées dans un parc d’attente pendant 35 (TR35), 75 (TR75) ou 150 (TR150) minutes (période de repos 1, PR1). Nous avons par la suite exposé les porcs à une deuxième période d’exercice (Ex2) et les avons laissés se reposer 150 minutes. Nous avons évalué la récupération de l’Ex2 (période de repos 2; PR2) en mesurant le rythme cardiaque, le rythme respiratoire, la température de la peau et la posture. Nous avons eu recours à des mesures répétées et à une analyse de régression pour analyser les données. Chez les porcs TR75, nous n’avons observé aucun effet néfaste lié à l’Ex2 sur le rythme cardiaque, le rythme respiratoire et la durée du parcours de manipulations (p > 0,05, pour tous les paramètres) durant les périodes d’exercice et de récupération. La température de la peau durant l’Ex2 était plus élevée que durant l’Ex1 (p < 0,001), tandis que la température de la peau durant la PR1 était la même que durant la PR2 (p > 0,05). Le fait de doubler la durée de la période de repos n’a procuré aucun effet bénéfique additionnel quant au rythme respiratoire et au rythme cardiaque (p > 0,05 pour les 2 variables) durant l’Ex2 et la PR2 comparativement aux porcs TR75, comme le montrent les temps de récupération similaires pour ces 2 variables. Cependant, la température de la peau n’a pas augmenté entre les exercices, et les porcs TR150 ont eu besoin de moins de temps pour compléter le parcours de manipulations durant l’Ex2. Nos résultats montrent qu’un manque de repos après une première série d’exercices a rendu les porcs plus sensibles au stress durant l’Ex2 et la PR2, comme le démontrent l’augmentation (p < 0,001 pour tous les paramètres) du rythme cardiaque, du rythme respiratoire et de la température de la peau durant la PR2 comparativement à la PR1, et durant l’Ex2 comparativement à l’Ex1. Lorsque les porcs ont eu plus de 35 minutes de repos durant la PR2, les porcs TR35 ont fini par récupérer. Les délais de récupération pour le rythme cardiaque, la température de la peau, le rythme respiratoire et la posture ont tous été plus longs (p < 0,05 pour le rythme cardiaque, la température de la peau et le rythme respiratoire, et p < 0,001 pour la posture) que ceux obtenus avec les porcs TR75 et TR150. Notre étude montre que si le temps de repos accordé aux porcs est insuffisant pour qu’ils puissent récupérer d’une première série d’exercices, une exposition subséquente à ces mêmes exercices entraînera une augmentation de ces variables physiologiques durant l’exercice et la récupération. Il faudra approfondir la recherche pour étudier les facteurs qui contribuent à la qualité du repos, en portant une attention particulière aux conditions qui ne permettent pas aux animaux de se reposer suffisamment dans le camion ou les aires d’attente.

Date de modification :