Molecular phylogeny, morphology, pigment chemistry and ecology in Hygrophoraceae (Agaricales).

Lodge, J.D., Padamsee, M., Matheny, B., Aime, C., Cantrell, S.A., Boertmann, D., Kovalenko, A., Vizzini, A., Dentinger, B., Kirk, P.M., Ainsworth, A.M., Moncalvo, J.-M., Vilgalys, R., Larsson, E., Lücking, R., Griffith, G.W., Smith, M.E., Norvell, L.L., Desjardin, D.E., Redhead, S.A., Ovrebo, C.L., Lickey, E.B., Ercole, E., Hughes, K.M., Courtecuisse, R., Young, A., Binder, M., Minnis, A.M., Lindner, D.L., Ortiz-Santana, B., Haight, J., Læssøe, T., Baroni, T.J., Geml, J., et Hattori, T. (2014). « Molecular phylogeny, morphology, pigment chemistry and ecology in Hygrophoraceae (Agaricales). », Fungal Diversity, 64(1), p. 1-99. doi : 10.1007/s13225-013-0259-0  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons utilisé des phylogénies moléculaires fondées sur 1 à 4 régions géniques ainsi que des renseignements sur l’écologie, la morphologie et la composition chimique des pigments pour faire une révision partielle d’une famille d’agarics, la famille des Hygrophoracées. Nous nous somme appuyés sur notre analyse et des analyses antérieures pour établir que les genres suivants peuvent être inclus, sur le plan phylogénique, dans la famille des Hygrophoracées : Acantholichen, Ampulloclitocybe, Arrhenia, Cantharellula, Cantharocybe, Chromosera, Chrysomphalina, Cora, Corella, Cuphophyllus, Cyphellostereum, Dictyonema, Eonema, Gliophorus, Haasiella, Humidicutis, Hygroaster, Hygrocybe, Hygrophorus, Lichenomphalia, Neohygrocybe, Porpolomopsis et Pseudoarmillariella. Nous décrivons ici un genre nouveau, le genre Gloioxanthomyces, groupe frère du genre Chromosera. Nous avons apporté des changements à l’échelle de la famille, des tribus, des genres, des sous-genres, des sections et des sous-sections. Nous présentons ici 3 nouvelles sous-familles, 8 tribus (dont 5 nouvelles), 8 sous-genres (dont un nouveau, une nouvelle combinaison et un stat. nov.), 26 sections (dont 5 nouvelles, 3 nouvelles combinaisons et 2 stat. nov.) et 14 sous-sections (dont 2 nouvelles et 2 stat. nov.). Certaines espèces des genres Chromosera, Gliophorus, Humidicutis et Neohygrocybe sont souvent classées dans le genre Hygrocybe; nous fournissons donc des noms valides pour les deux systèmes de classification. Nous avons adopté une approche minimaliste pour le transfert de genres et la création de nouveaux noms et de nouvelles combinaisons. Par conséquent, nous maintenons dans la famille des Hygrophoracées le grade basal des cuphophylloïdes, qui comprend les genres Cuphophyllus, Ampulloclitocybe et Cantharocybe, malgré les faibles données phylogéniques qui appuient cette classification. En outre, même si nous ne disposons pas de données moléculaires sur les genres Aeruginospora et Semiomphalina, nous les incluons dans la famille des Hygrophoracées, en raison de leur morphologie. La partie inférieure du clade des hygrophoroïdes est en position basale par rapport à la famille des Hygrophoracées s.s. et comprend ici les genres Aphroditeola, Macrotyphula, Phyllotopsis, Pleurocybella, Sarcomyxa, Tricholomopsis et Typhula.

Date de modification :